Le diabète de type 1

Le diabète de type 1   

Au sujet du DT1

Le diabète de type 1 (DT1) est une maladie auto-immune où le pancréas d’une personne cesse de produire de l’insuline, une hormone qui permet de tirer l’énergie de la nourriture. Cette maladie survient lorsque le système immunitaire d’une personne attaque et détruit les cellules productrices d’insuline dans le pancréas – les cellules bêta. Alors que les causes du diabète ne sont pas encore entièrement connues, les chercheurs croient que des facteurs génétiques et environnementaux pourraient être des éléments déclencheurs. Cette maladie n’a rien à voir avec l’alimentation ou le mode de vie. On ne peut rien faire pour la prévenir – et à l’heure actuelle – on ne peut rien faire pour s’en débarrasser.

Touche aussi bien les enfants que les adultes

Le DT1 frappe les enfants et les adultes de tous âges. Il se manifeste subitement, entraîne une dépendance à l’insuline, par injections ou par pompe, et place les personnes qui en sont atteintes sous la menace constante de développer des complications dévastatrices.

Des soins constants

Vivre avec le DT1 est un défi de tous les instants. Les personnes atteintes de cette maladie doivent équilibrer soigneusement les quantités d’insuline (par injections à multiples reprises durant la journée ou en perfusion continue à l’aide d’une pompe) avec la nourriture et les activités quotidiennes, le jour comme la nuit. Elles doivent également surveiller leur glycémie en se piquant le doigt six fois et plus par jour, et malgré des soins constants, les personnes atteintes de DT1 sont à risque de subir les dangers des hausses ou des baisses de glycémie, lesquelles peuvent constituer un danger pour la vie. Les personnes atteintes de DT1 doivent faire face à ces défis tous les jours de leur vie.

L’insuline n’est pas une guérison

Bien que les injections ou les infusions d’insuline permettent à une personne atteinte de DT1 de demeurer en vie, elles ne permettent pas de guérir la maladie ni de prévenir la possibilité de subir des effets ravageurs du DT1, notamment : insuffisance rénale, cécité, lésions aux nerfs, amputations, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral et des complications durant la grossesse.

Persévérance et espoir

Le DT1 est une maladie exigeante et grave, mais les options de traitements s’améliorent constamment et les personnes atteintes de DT1 parviennent à mener une vie remplie et active. La FRDJ mène des projets de recherche qui perfectionnent la technologie à la disposition des personnes qui doivent composer avec le DT1 pour surveiller leur glycémie et administrer la quantité appropriée d’insuline. Ces projets de recherche mèneront un jour à une guérison.

Statistiques

  • Plus de 300 000 Canadiens vivent avec le DT1.1
  • Le taux d’incidence de DT1 parmi les enfants de moins de 14 ans est prévu augmenter de trois pour cent par année dans le monde.2
  • L’espérance de vie des personnes atteintes de DT1 pourrait être écourtée par autant que 15 années.3

Signes avant-coureurs

Les signes d’avertissement suivants peuvent se manifester soudainement et comprennent :

  • Soif extrême
  • Besoin fréquent d’uriner
  • Somnolence ou léthargie
  • Augmentation de l’appétit
  • Perte soudaine de poidsChangements soudains de la vision
  • Sucre dans l’urine
  • Haleine à l’odeur fruitéeRespiration lourde ou laborieuse
  • Stupeur ou évanouissement4

À quoi ressemble la vie avec le DT1?

Demandez-le aux personnes qui sont atteintes de DT1 et elles vous diront : c’est difficile et dérangeant. On peut en mourir. Cette maladie ne part jamais. Mais en même temps, les personnes qui vivent avec le DT1 sont une source d’inspiration par le courage et la détermination qu’elles démontrent face aux défis – elles ne permettent pas au diabète d’entraver leur route pour atteindre leurs objectifs dans la vie.


1 Association canadienne de diabète. La prévalence et les coûts du diabète. Décembre 2009.
2 IDF: http://www.idf.org/diabetesatlas/diabetes-young-global-perspective (anglais).
3 Association canadienne de diabète. Un tsunami économique : le coût du diabète au Canada. Décembre 2009.
4 IDF:http://www.idf.org/diabetesatlas/diabetes-young-global-perspective (anglais)
Lets turn type one into type none