FRDJ honore les champions de la recherche sur le diabète de type 1

FRDJ honore les champions de la recherche sur le diabète de type 1

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE –

FRDJ honore les récipiendaires de ses prix de recherche à la conférence annuelle One

New York, le 20 juin 2016 - FRDJ a décerné trois prix de recherche prestigieux à trois experts dont les recherches de pointe ont permis d’accélérer le rythme des découvertes transformatrices visant à guérir, prévenir et traiter le diabète de type 1 et ses complications.

Les prix de recherche annuels de FRDJ honorent des chercheurs qui progressent sur de nombreux fronts scientifiques. Les récipiendaires ont grandement amélioré notre compréhension du diabète de type 1 et nous ont rapproché d’un monde où cette maladie, qui menace la vie des personnes qui en sont atteintes, aura totalement disparu. Leur travaux permettent d’avancer dans les secteurs liés aux greffes, aux causes de l’auto-immunité et aux complications du diabète de type 1.

Le prix FRDJ David Rumbough 2016 pour l’excellence scientifique a été remis à A.M. James Shapiro, M.D., Ph.D. FRCSC, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en chirurgie de transplantation et médecine régénératrice et boursier principal en recherche au Alberta Innovates Healthcare Solutions, pour ses travaux novateurs sur la greffe d’îlots pancréatiques. Le Dr Shapiro a été à l’avant-scène du développement d’approches visant à promouvoir la prise de greffe à long terme d’îlots pancréatiques prélevés sur des donneurs décédés. Il est membre du corps enseignant de l’Université de l’Alberta depuis 1998, date où il arrive au Canada pour poursuivre sa formation en chirurgie de greffe du foie et d’organes multiples. Le Dr Shapiro dirige présentement un projet national canadien de réparation de greffe d’organes ex vivo dans le cadre du Programme national de recherche en transplantation du Canada. Il travaille activement à des essais cliniques portant sur la greffe d’îlots pancréatiques et de cellules souches, la restauration de la tolérance et la régénérescence des cellules bêta. Au nombre des prix et honneurs qu’il a déjà reçus, mentionnons la Médaille d’or en chirurgie et une médaille d’or du Gouverneur général. Il est membre prestigieux de la Huntarian Society du Collège royal des chirurgiens de l’Angleterre et membre de la Société royale du Canada. Il a aussi récemment été reçu membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé.

Le prix FRDJ Gerold & Kayla Grodsky 2016 à un scientifique en recherche fondamentale a été remis à Pere Santamaria, M.D., Ph.D., professeur au Département de microbiologie, immunologie et maladies infectieuses et président du Centre de recherche sur le diabète Julia McFarlane de l’Université de Calgary. Les travaux du Dr Santamaria ont contribué à éclairer notre compréhension des mécanismes qui sous-tendent l’auto-immunité, se concentrant sur les mécanismes cellulaires qui poussent les globules blancs à attaquer et détruire les cellules bêta du pancréas qui produisent l’insuline. Ses découvertes fondamentales d’un nouveau circuit immunologique régulatoire et d’un nouveau vaccin à nanoparticules ciblant ce circuit ont généré des interventions thérapeutiques touchant différentes maladies auto-immunes, dont le diabète de type 1. Le Dr Santamaria a publié plus de 160 articles révisés par les pairs et agit à titre de réviseur pour de nombreux journaux et organismes subventionnaires nationaux et internationaux, dont FRDJ. Il a reçu de nombreux prix et honneurs, dont le prix décerné par l’Association canadienne du diabète à un jeune chercheur, le prix de recherche de FRDJ et le prix de technologie 2013 pour leadership exceptionnel en Alberta de l’Alberta Science Technology Leadership Foundation.

Le prix FRDJ Mary Tyler Moore & S. Robert Levine 2016 pour l’excellence en recherche clinique a été remis à George L. King, M.D., vice-président principal, conseiller scientifique en chef et chef de biologie cellulaire vasculaire au Joslin Diabetes Center et professeur de médecine au Harvard Medical School. Ses travaux révolutionnaires ont permis une nouvelle compréhension des bases biochimiques et moléculaires des complications du diabète. Le Dr King a utilisé ces connaissances pour mettre au point de nouveaux traitements pharmacologiques pour ces complications. Ses travaux ont porté sur l’étude des effets de l’insuline et des facteurs de croissance sur les vaisseaux sanguins et la façon dont ceux-ci contribuent aux complications du diabète, découvrant de nouveaux traitements pour ces complications et élucidant les raisons du taux élevé de diabète chez les Américains d’origine asiatique. Plus récemment, le Dr King a généré une vision unique de la nature des complications diabétiques dans le cadre d’une étude de recherche clinique marquante présentement en cours (Étude des médaillés) qui compte une large cohorte de patients qui vivent avec le diabète de type 1 depuis plus de 50 ans, dont plusieurs sans rétinopathie, néphropathie ni neuropathie importantes. Le Dr King est un auteur maintes fois publiés qui compte à son crédit plus de 270 articles en tant qu’auteur et réviseur. Parmi les nombreux prix et honneurs qui lui ont été décernés, mentionnons le prix Donald Silver pour l’excellence en recherche de la Fondation internationale du diabète juvénile et le prix de la Conférence Edwin Bierman 2015 de l’American Diabetes Association.

FRDJ reconnaît et apprécie ces trois scientifiques exceptionnels et tous les chercheurs et experts de la santé qui consacrent leur vie à la recherche sur le DT1.

À propos de FRDJ
FRDJ est le chef de file mondial du financement de la recherche sur le diabète de type 1 (DT1). Notre mission est d’accélérer les percées révolutionnaires de la recherche pour guérir, prévenir et traiter le DT1 et ses complications. Pour ce faire, FRDJ a investi près de 2 milliards de dollars dans la recherche depuis sa création. Notre organisation a vu le jour grâce à l’initiative de personnes impliquées dans leur communauté qui collaborent à l’échelle régionale pour assurer une plus grande efficacité et un impact optimal des collectes de fonds, et qui unissent leurs efforts à l’échelle nationale pour mobiliser le pouvoir des ressources, de la passion et de l’énergie. Nous collaborons avec des établissements universitaires, décideurs politiques, entreprises et industries partenaires afin de développer et de maintenir un bassin de thérapies novatrices pour les personnes qui vivent avec le DT1. Notre personnel et nos bénévoles dans plus de 100 endroits aux États-Unis et dans nos six sociétés internationales affiliées se dévouent à défendre la cause, à inspirer l’engagement communautaire et à transmettre notre vision d’un monde sans DT1. Pour de plus amples renseignements, visitez jdrf.org ou suivez-nous sur Twitter @JDRF.

Contact média ​:​
Emmanuel Fritsch
Spécialiste, Communications nationales
514.744.5537
Courriel : efritsch@jdrf.ca

Lets turn type one into type none