La FRDJ félicite le gouvernement du Canada pour le questionnaire CANRISK

TORONTO (14 novembre 2011) – À titre de membre du partenariat issu de la stratégie canadienne sur le diabète, la FRDJ se réjouit de l’annonce du gouvernement du Canada concernant le lancement du questionnaire canadien sur le risque de diabète CANRISK. CANRISK permettra de sensibiliser davantage au diabète et d’aider les personnes à reconnaître les risques de développer le prédiabète ou le diabète de type 2.

« La FRDJ est ravie de cette initiative grâce à laquelle les efforts accrus de prévention du diabète permettront de sensibiliser davantage à la gravité de cette maladie », d’affirmer Andrew McKee, président et chef de la direction de la FRDJ. « Nous remercions le gouvernement pour ses efforts et le travail accompli dans le cadre de cette importante initiative. »

Plus de neuf millions de Canadiens vivent avec le diabète ou le prédiabète. Une personne meurt des causes liées au diabète toutes les 10 secondes dans le monde. CANRISK est une étape importante pour identifier les personnes à risque et aider les Canadiens à se protéger de cette maladie.

« CANRISK jouera un rôle important dans la protection de la vie et de la santé des Canadiens », de dire Andrew McKee. « Cette collaboration entre le gouvernement et des intervenants de premier plan, comme les pharmaciens et les pharmacies Pharmaprix et Shoppers Drug Mart, pour consolider les initiatives de prévention est des plus inspirantes. »


Au sujet de la FRDJ

La FRDJ est le plus important organisme axé sur la recherche sur le diabète de type 1 (DT1) au monde. Propulsée par la passion de bénévoles qui entretiennent un lien étroit avec les enfants, les adolescents et les adultes atteints de cette maladie, la FRDJ est le plus important bailleur de fonds philanthropique et défenseur de la recherche sur le diabète de type 1. La FRDJ a pour objectif d’améliorer la vie de toutes les personnes touchées par le diabète de type 1 en accélérant les progrès des projets de recherche les plus prometteurs afin de guérir, de traiter et de prévenir le DT1. La FRDJ collabore avec une gamme étendue de partenaires qui partagent tous cet objectif. Depuis ses débuts en 1970, la FRDJ a versé plus de 1,5 milliard de dollars à la recherche sur le DT1. Les projets de recherche de la FRDJ ont permis d’améliorer considérablement les soins aux personnes atteintes de cette maladie, et ont largement contribué à l’approfondissement de connaissances essentielles sur le DT1. La FRDJ ne s’arrêtera pas tant que le DT1 sera vaincu pour de bon.

Pour de plus amples informations, rendez-vous au www.frdj.ca.

Pour tout renseignement :
Jennifer Dent
Directrice nationale, Marketing et communications
jdent@jdrf.ca
647.789.2025

Lets turn type one into type none