Un appui accru au diabète de type 1 en tête des priorités durant les élections provinciales

Edmonton (18 avril 2012) – Alors que les élections provinciales 2012 battent leur plein en Alberta, divers partis politiques s’activent à sensibiliser davantage au diabète de type 1 (DT1), à ses complications et aux moyens de prise en charge de la maladie.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui se manifeste lorsque le pancréas d’une personne cesse de produire de l’insuline, une hormone qui permet de tirer l’énergie de la nourriture. Le DT1 n’est pas causé par l’alimentation ou le mode de vie.

Touchant plus de 300 000 Canadiens et Canadiennes, le DT1 peut survenir à tous les âges, rendant les enfants et les adultes dépendants de l’insuline, par injections ou par pompe, pour le reste de leur vie. Le nombre de personnes qui doivent composer avec le DT1 augmente de trois à cinq pour cent par année – l’augmentation la plus marquée étant observée chez les enfants de cinq à neuf ans.

« Peu importe les résultats de l’élection, nous sommes ravis de constater que la plupart des partis ont reconnu l’urgence d’aborder la question du DT1 et de ses complications pour le bien-être de tous les Albertains », affirme Barbara J. Armstrong, directrice régionale, Centre-Nord de l’Alberta et Territoires du Nord-Ouest.

Les études ont démontré que les personnes atteintes de DT1 qui ont recours à la thérapie par pompe à insuline subissent moins de complications, vivent plus longtemps et en meilleure santé. En fait, une meilleure gestion des taux de glucose s’est avérée concluante pour réduire le nombre de complications au coeur, aux reins et au foie. En investissant dans la prise en charge du diabète comme la thérapie par pompe à insuline à court terme, nous franchissons des étapes permettant de réduire ou prévenir le développement de complications plus tard au cours de la vie, ce qui peut entrainer des économies dans les coûts de santé à long terme.

« Nous sommes prêts à travailler avec le prochain gouvernement pour transformer cet élan positif en action. FRDJ Alberta travaille activement depuis les trois dernières années à finaliser les modalités de couverture de la pompe à insuline pour tous les Albertains. Amener les mécanismes d’appui au diabète en Alberta au même niveau que les conditions de couverture offertes dans la plupart des autres provinces et territoires au Canada est un objectif qui date de longtemps,afin d’assurer que les personnes atteintes de DT1 en Alberta puissent profiter de la même opportunité de minimiser les complications à long terme de cette maladie chronique », explique Barbara J.Armstrong.


Au sujet de FRDJ

FRDJ est le chef de file mondial axé sur la recherche sur le diabète de type 1 (DT1). Propulsée par un réseau de bénévoles passionnés qui entretiennent un lien étroit avec les enfants, les adolescents et les adultes atteints de la maladie, FRDJ est maintenant le plus important bailleur de fonds philanthropique de la recherche sur le DT1. L’objectif de FRDJ est d’améliorer la vie de toutes les personnes touchées par le DT1 en accélérant les progrès des projets les plus prometteurs pour guérir, mieux traiter et prévenir le DT1. FRDJ collabore avec une vaste gamme de partenaires qui partagent tous cet objectif.

Depuis sa création en 1970, FRDJ a remis plus de 1,6 milliard de dollars à la recherche sur le diabète. Les contributions de FRDJ ont permis de perfectionner considérablement les soins aux personnes atteintes de cette maladie et d’approfondir des connaissances scientifiques cruciales sur le DT1. FRDJ ne
s’arrêtera pas tant que le DT1 ne sera vaincu pour de bon. 

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur www.frdj.ca.

Pour des renseignements supplémentaires :

Barbara J. Armstrong
Directrice régionale, Centre-Nord de l’Alberta et Territoires du Nord-Ouest
barmstrong@jdrf.ca
780.428.0343 ou 1.855.428.0343

Beth Thompson
Directrice, Collecte de fonds et développement
bthompson@jdrf.ca
403.255.7100

Lets turn type one into type none