Un athlète diabétique de type 1 s'attaque à la course du sahara en appui à FRDJ

Sébastien SassevilleMontréal, 15 octobre 2012 – Du 28 octobre au 3 novembre, Sébastien Sasseville, athlète atteint du diabète de type 1 (DT1), conquérant de l’Everest et quadruple Ironman, s’attaquera à la Course du Sahara en Égypte. Cette course constitue un ultra-marathon de 250 kilomètres, réalisé en sept jours et en autonomie complète, à travers le plus grand désert du monde.

Sasseville, un résidant de Québec, participe au marathon en appui à la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ) et sa mission de guérir, mieux traiter et prévenir le diabète.  « Grâce à la recherche, nous avons des outils plus efficaces et précis pour gérer le diabète. Sans les outils comme l’insuline, ma pompe à insuline et mon glucomètre, je n’aurais pas osé rêver d’une telle expérience. »

Malgré son succès, Sasseville  fait face à des défis quotidiens. « Comme tous ceux qui vivent avec le diabète, je vis avec le stress de maintenir un équilibre constant.  La recherche est nécessaire pour minimiser les risques de complications à long-terme. »

Sasseville souhaite lancer un message d’espoir et d’inspiration. Il veut démontrer que les obstacles peuvent se transformer en  tremplins pour la réalisation des rêves les plus ambitieux.  « Dans nos vies, il faut passer de l’impossible au possible. Nous avons tous une « course » à réussir. Pour arriver au but, il  suffit d’écouter ses rêves et de les réaliser avec ardeur, patience et constance ».

Rappelons que Sasseville a atteint le sommet de l’Everest le 25 mai 2008, devenant ainsi le premier canadien vivant avec le DT1 à réussir cet exploit. Quant à la Course du Sahara, Time Magazine l’a désignée parmi les 10 épreuves d’endurance les plus difficiles au monde. Seulement une centaine de personnes par année osent se frotter à cette dure compétition, au cours de laquelle la température peut atteindre les 50 degrés Celsius.

Mois du diabète

Novembre est le mois de sensibilisation au diabète au Canada. Plus de trois millions de Canadiens sont atteints d’une forme de diabète et plus de 300 000 d’entre eux vivent avec le diabète de type 1. On estime que plus de 60 000 Québécois sont atteints du diabète de type 1.

Soutenir la recherche

Sébastien Sasseville invite la population à l’appuyer en visitant www.frdj.ca pour apprendre davantage sur le DT1 ou pour faire un don.


FRDJ

FRDJ est le plus important organisme axé sur la recherche sur le diabète de type 1 (DT1) au monde. Propulsée par la passion de bénévoles qui entretiennent un lien étroit avec les enfants, les adolescents et les adultes atteints de cette maladie, FRDJ est le plus important bailleur de fonds philanthropique de la recherche sur le DT1. FRDJ a pour objectif d’améliorer la vie de toutes les personnes touchées par le DT1 en accélérant les progrès des projets les plus prometteurs afin de guérir, de traiter et de prévenir le DT1. FRDJ collabore avec de nombreux partenaires qui partagent tous cet objectif.

Depuis sa création en 1970 (1974 au Canada), FRDJ a versé plus de 1,6 milliard de dollars à la recherche sur le diabète. Les projets de recherche de FRDJ ont permis d’améliorer considérablement les soins aux personnes atteintes de cette maladie, et ont contribué à l’approfondissement de connaissances essentielles sur le DT1. FRDJ ne s’arrêtera pas tant que le DT1 ne soit vaincu pour de bon. Pour obtenir d’autres renseignements, consultez le site www.frdj.ca.

Info : www.frdj.ca   www.sebinspire.com   www.4deserts.com/sahararace

Pour une demande d’entrevue avec Sébastien Sasseville (avant le 21 octobre et après le
6 novembre) :
Cindy Hoffman
Directrice, Marketing et Communications, FRDJ
514.744.5537 or cellulaire : 438. 870.0733
choffman@jdrf.ca

Lets turn type one into type none