#AccèsPourTous : Nous demandons une couverture abordable et accessible pour toutes les personnes atteintes du diabète de type 1

 

Patrick Tohill, directeur des relations gouvernementales de FRDJ Canada

FRDJ est enchantée de lancer notre nouvelle campagne Accès pour tous, afin d’exhorter les gouvernements des provinces et territoires, les assureurs et les employeurs à rendre abordables et accessibles les technologies novatrices telles que le système de surveillance du glucose en continu (SGC) et le système flash de surveillance du glucose (FSG), pour toutes les personnes atteintes du diabète de type 1 (DT1).

En matière de prise en charge du DT1, les deux aspects les plus importants des soins du diabète sont l’administration d’insuline (par pompe ou par de multiples injections quotidiennes) et le maintien d’une mesure constante et précise de la glycémie. Les systèmes SGC et FSG améliorent considérablement la capacité des personnes ayant le DT1  à maintenir  une mesure constante et exacte de la glycémie, indépendamment de l’insuline administrée par pompe ou par de multiples injections quotidiennes.

Ces technologies augmentent grandement la précision de la gestion de la glycémie en donnant aux usagers un portrait plus complet de leur glycémie tout au long de la journée. La méthode traditionnelle, qui consiste à analyser une goutte de sang prélevée sur le bout d’un doigt, ne permet pas de répertorier toutes les hausses et les baisses de la glycémie au cours d’une journée. La capacité de surveiller et de comprendre de quelle manière la glycémie peut être basse à un certain moment chaque jour, ou être élevée à un autre moment, aide les personnes atteintes du DT1 à ajuster leur alimentation et leurs activités et à éviter ainsi les hauts et les bas susceptibles de les obliger à aller à la clinique ou à l’urgence de l’hôpital, ou d’avoir des conséquences encore plus graves.

Une meilleure information améliore la prise de décision et les faits démontrent que ces appareils peuvent améliorer le contrôle glycémique global (diminution de l’HbA1C) et aider les utilisateurs à demeurer plus longtemps dans leur plage cible. Ainsi, en plus de diminuer les hospitalisations, on peut s’attendre à ce que l’utilisation d’appareils avancés de surveillance de la glycémie réduise considérablement la probabilité de complications à long terme telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les lésions aux nerfs, des complications qui sont extrêmement coûteuses pour les contribuables et qui ont des conséquences désastreuses pour les personnes qui en sont atteintes et leurs proches.

Pour l’instant, utiliser de tels appareils coûte des milliers de dollars chaque année, ce qui les place hors de portée de la plupart des gens. Et bien que la plupart des régimes d’avantages sociaux des employés couvrent maintenant les FSG, et que plusieurs couvrent aussi les SGC, cela oblige la majeure partie de la population à en défrayer eux-mêmes les coûts ou à s’en passer.

La campagne Accès pour tous vise à augmenter la couverture publique (gouvernements provinciaux et territoriaux) et privée (régimes d’assurance des employés) de ces technologies novatrices de surveillance du glucose et à les rendre abordables pour toutes les personnes au Canada qui vivent avec le DT1, leur permettant ainsi d’exercer un meilleur contrôle de leur glycémie.

Vous pouvez appuyer la campagne Accès pour tous de FRDJ en demandant sans tarder un rendez-vous à votre représentant provincial ou territorial. Expliquez-lui comment les appareils perfectionnés de surveillance du glucose changent complètement la vie des personnes atteintes du DT1 et pourquoi il est important que les gouvernements provinciaux et territoriaux rendent ces appareils abordables et en réduisent les coûts pour tous les citoyens.

Contactez sans tarder votre représentant par téléphone, par courriel ou en personne pour l’exhorter à appuyer le remboursement de ces technologies. Si vous ou un proche vivez avec le DT1, n’hésitez pas à ajouter des détails personnels. Votre histoire aidera votre représentant à mieux comprendre à quel point ces technologies peuvent être précieuses pour la gestion du DT1.

Ceci n’est que le premier pas dans la lutte pour changer le quotidien des personnes atteintes de DT1.

Si nous sommes assez nombreux à nous faire entendre, notre impact sera plus important et nos demandes pour des soins accessibles et abordables pour le diabète seront entendues. Prêtez votre voix à cette campagne et aidez-nous à obtenir l’#AccèsPourTous.

Lets turn type one into type none