Explorer un traitement par voie orale pour protéger les cellules bêta et soigner le diabète de type 1

L’administration d’insuline sur une base quotidienne peut s’avérer pénible, surtout pour les personnes dont le diagnostic de diabète de type 1 (DT1) est récent. Pour faciliter la tâche, les chercheurs font des tests sur la transplantation d’îlots (cellules productrices d’insuline), un traitement prometteur qui pourrait éliminer le besoin d’injections d’insuline. Des limites demeurent toutefois, comme l’approvisionnement de greffes de donneurs, le recours à des médicaments immunosuppresseurs pour le reste de la vie et l’échec des greffes (lorsque le corps du receveur rejette les cellules du donneur).

Un chercheur financé par FRDJ au St Michael’s Hospital à Toronto étudie actuellement les avantages d’un produit chimique sécrété par les cellules nerveuses qui sont actives dans les îlots pancréatiques dans le traitement des personnes atteintes de DT1. Dr Gérald Prud’homme au Keenan Research Centre for Biomedical Science examine les bienfaits de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), lequel est reconnu pour stimuler la sécrétion d’insuline et la croissance des cellules bêta humaines. GABA, un agent majeur qui favorise la régénération des cellules bêta, possède aussi d’importantes propriétés anti-inflammatoires qui protègent les cellules bêta des blessures et de la mort sous diverses conditions de stress.

La mort des cellules bêta est souvent causée par une attaque auto-immune, laquelle est une caractéristique du DT1. Le Dr Prud’homme espère par l’entremise de cette recherche (anglais) que de nouvelles approches thérapeutiques comprenant le GABA favoriseront l’augmentation de cellules pancréatiques qui survivent et prolifèrent.

Puisque le GABA peut être administré par voie orale et combiné avec d’autres médicaments actifs, cette étude pourrait offrir un nouveau traitement pour la prévention du diabète chez les populations à risque élevé et pour traiter la maladie existante. Il pourrait aussi être efficace pour améliorer le succès des transplantations d’îlots dans le futur.

Rendez-vous à notre Blogue de FRDJ sur notre site Web afin d’accéder à d’autres articles informatifs sur la santé et le diabète de type 1.

Lets turn type one into type none