Profil de défenseurs : Des étudiantes de l'Université Memorial de Terre-Neuve

Publication des rédactrices invitées du blogue, Nguyet (Na) Nguyen et Sarah Strong, étudiantes, faculté de médecine de l’Université Memorial de Terre-Neuve

 

 

La Journée d’action provinciale est un événement annuel dans le cadre duquel les étudiants en médecine ciblent une lacune du système de santé et adressent à notre gouvernement provincial une « demande » pour aider à combler cette lacune. Cette année, à titre d’étudiantes de la faculté de médecine de l’Université Memorial de Terre-Neuve, nous avons demandé au gouvernement provincial d’éliminer les restrictions d’âge en place pour la couverture des coûts des pompes à insuline pour les personnes atteintes de diabète de type 1 (DT1) à Terre-Neuve-et-Labrador. Actuellement, la Province ne couvre le coût des pompes à insuline que jusqu’à 25 ans. Les jeunes adultes doivent ensuite acquitter eux-mêmes les coûts qui peuvent totaliser plus de 6 300 $ par année.

Nous avons commencé, en novembre 2018, par décider du sujet sur lequel nous voulions nous concentrer à la Journée d’action provinciale. Nous avons préparé un sondage public et l’avons soumis aux résidents de Terre-Neuve-et-Labrador dans les médias sociaux, leur donnant ainsi l’occasion de suggérer des injustices en santé qui, à leur avis, existent dans notre province. Après un examen attentif de toutes les suggestions, nous avons pensé que l’élargissement de la couverture des pompes à insuline constituait un sujet sur lequel nous pouvions agir et qu’il était possible de réaliser pour la campagne de cette année.

Compte tenu du taux élevé de DT1 à Terre-Neuve-et-Labrador et du fait que les restrictions d’âge actuelles pour  la couverture des pompes à insuline ont été adoptées en 2010, notre groupe a convenu qu’il était temps de réévaluer le programme afin de déterminer s’il répondait aux besoins en soins de santé des Terre-Neuviens et des Labradoriens.

En janvier 2019, 20 étudiants ont formé le groupe de travail sur la Journée d’action provinciale. Notre groupe s’est subdivisé en différentes équipes : recherche, partenariats avec la communauté, communications et planification de la logistique.

Les membres de l’équipe de recherche ont examiné la situation actuelle du diabète de type 1 à Terre-Neuve-et-Labrador, les avantages de la pompe à insuline et les aspects financiers de notre « demande ». Cette information nous a servi pendant notre journée de formation à l’intention des étudiants en médecine et elle  a également servi de document de référence que les étudiants ont apporté dans les rencontres avec les députés provinciaux et utilisé pour orienter leurs conversations.

L’équipe des communications s’est occupée des médias sociaux, a fait la promotion de la Journée d’action provinciale et incité le public à participer. Elle a préparé  et partagé un modèle de lettre aux résidents qui voulaient appuyer nos efforts de défense de la cause en écrivant à leur propre député provincial.

Les membres de l’équipe des partenariats avec la communauté ont communiqué avec des membres de la communauté du DT1 de notre province et d’ailleurs au Canada. Ils se sont adressés à des infirmiers spécialisés dans l’éducation sur le diabète, des endocrinologues, des organismes provinciaux et nationaux, des Terre-Neuviens et des Labradoriens vivant avec le diabète de type 1 ou un être cher atteint de cette maladie.

L’équipe de planification de la logistique a organisé à la fois la journée de formation et la Journée d’action provinciale. La journée de formation a consisté en une séance organisée au cours de laquelle des étudiants en médecine désireux de rencontrer des députés provinciaux et de défendre l’élargissement de la couverture des pompes à insuline ont reçu de la formation et de l’information sur le diabète de type 1 et les pompes à insuline de membres de la communauté, dont des infirmiers enseignants et des endocrinologues.

Les réunions ont eu lieu entre le 16 et le 26 mars 2019 cette année. Environ 50 étudiants en médecine de première et de deuxième année ont rencontré en tout 26 députés provinciaux des différents partis politiques pour discuter de la couverture des pompes à insuline à Terre-Neuve-et-Labrador, dans l’espoir d’obtenir leur soutien.

L’ouverture des députés provinciaux qui ont volontiers rencontré les étudiants et les nombreuses discussions positives sur la couverture des pompes à insuline ont enthousiasmé notre groupe. La campagne a en outre reçu un large appui public des résidents qui ont raconté leurs histoires personnelles et écrit des lettres à leurs élus.

Le Budget de 2019 de Terre-Neuve-et-Labrador a été publié le 16 avril 2019 et il contient un financement visant à hausser le plafond de l’âge pour les personnes actuellement inscrites au programme de pompes à insuline! Cette nouvelle mesure garantira le maintien de la couverture pour les personnes dont la pompe à insuline est actuellement couverte. Malheureusement, cet assouplissement ne s’étend pas aux personnes qui ont déjà passé l’âge limite du programme et il demeure à voir si le programme provincial des pompes à insuline pourra être élargi à l’avenir, selon, comme on peut le comprendre, la capacité de la province de dégager un excédent.

Même si la couverture des pompes à insuline n’a pas été élargie à toutes les personnes atteintes de diabète de type 1 admissibles, nous pensons que l’élimination du plafond de l’âge pour les personnes actuellement inscrites au programme constitue un pas dans la bonne direction! Nous préparons actuellement une pétition publique en ligne pour maintenir la conversation sur l’élargissement de la couverture des pompes à insuline. Nous sommes impatients de poursuivre notre travail de défense d’intérêts à cet égard et avons l’intention de rédiger une lettre ouverte au premier ministre et au médecin de santé publique pour insister sur l’importance de couvrir les pompes à insuline pour toutes les personnes atteintes de DT1 à Terre-Neuve-et-Labrador.

Suivez l’exemple de ces étudiants et participez à la campagne de FRDJ visant à éliminer toutes les restrictions d’âge des programmes provinciaux des pompes à insuline. Intervenez dès aujourd’hui en envoyant une lettre à votre représentant provincial.

 

Lets turn type one into type none