Rendre le suivi du glucose en continu accessible pour tous

Les nouvelles technologies peuvent considérablement améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète de type 1 (DT1), mais seulement un nombre limité de personnes y ont accès. Il en est ainsi pour les systèmes de suivi du glucose en continu (SGC) au Canada, lesquels ont le pouvoir de révolutionner la gestion du diabète, mais ne sont pourtant pas couverts par les régimes de santé provinciaux. Les Canadiens atteints de DT1 dont les régimes d’assurance collectifs ou privés n’offrent pas la couverture des SGC ou qui ne possèdent pas de telles assurances doivent en payer les frais de leurs poches.

Un système de suivi du glucose en continu est un dispositif qu’on porte sur soi qui comprend un capteur de la grosseur d’un pouce qui surveille les taux de glycémie tout le long du jour et de la nuit. Il informe sur les hausses et les baisses afin de vous aider à régulariser votre glucose et la prise d’insuline. Porté avec ou sans pompe à insuline, ce dispositif améliore le contrôle glycémique et réduit les complications liées au DT1.

Les dispositifs de suivi du glucose en continu favorisent une meilleure autogestion du DT1 en régularisant la glycémie, permettant aux personnes de passer plus de temps dans la plage cible, d’alléger l’anxiété qui vient avec la maladie et de les aider à viser l’excellence sur le plan des exercices et du mode de vie. De plus, une récente étude de recherche financée par FRDJ a démontré que les glucomètres continus (GMC) mènent à une réduction des complications de santé néonatale tout en étant une option favorable pour les femmes enceintes atteintes de diabète et leurs enfants.

Dans une entrevue avec le Montreal Gazette, Dre Preetha Krishnamoorthy, endocrinologue à l’Hôpital de Montréal pour enfants, dit que le GMC est une technologie prometteuse qui s’est avérée bénéfique pour de nombreux enfants.

« Pour les enfants qui ont de la difficulté à percevoir si leur glycémie est basse ou haute, cette technologie peut faire des merveilles », explique-t-elle. « Ce dispositif est certainement un outil qui peut aider à contrôler leur diabète, et il est fantastique pour les familles puisqu’il leur permet de suivre le comportement de la glycémie. »

À l’heure actuelle, aucune province ne couvre les coûts médicaux des systèmes de suivi du glucose en continu. Ces systèmes ne font pas partie non plus de l’offre standard de la plupart des assureurs canadiens. Toutefois, le Yukon (en anglais) a récemment annoncé un projet pilote de deux ans qui offrira un GMC gratuitement aux résidents de moins de 18 ans, et un comité consultatif provincial en Ontario a recommandé le financement public des GMC pour les personnes qui vivent avec le DT1 dont les symptômes ‘passent inaperçus’. Le gouvernement du Québec (en anglais) a aussi déclaré publiquement que le remboursement des dispositifs de suivi du glucose en continu est à l’étude.

Par l’entremise d’initiatives de défense d’intérêts et de collaboration avec le gouvernement du Canada, FRDJ a espoir que la couverture des GMC sera accessible pour tous dans un avenir proche.

Rendez-vous à notre Blogue de FRDJ sur notre site Web afin d’accéder à d’autres articles informatifs sur la santé et le diabète de type 1.

Lets turn type one into type none