Utiliser de nouvelles thérapies et des technologies interactives pour réduire le risque d'hypoglycémie

L’hypoglycémie est un problème courant et l’une des plus grandes craintes de plusieurs personnes atteintes de diabète de type 1 (DT1). Elle est caractérisée par un faible taux de glucose dans le sang et s’accompagne de symptômes tels des tremblements, de la transpiration, de la confusion et des étourdissements. Ce problème peut limiter la capacité des personnes à atteindre des objectifs optimaux de santé en matière d’alimentation et d’activités physiques, sans compter qu’il peut nuire considérablement à la qualité de vie.

Dr Rémi Rabasa-Lhoret, endocrinologue financé par FRDJ à l’Institut de recherches cliniques de Montréal et reconnu pour son travail dans le domaine du pancréas artificiel, collabore au développement d’un registre de personnes atteintes de DT1 à l’échelle de la province du Québec. Le registre permettra de mener des essais cliniques visant à mesurer l’impact de nouvelles thérapies et de technologies abordables pour réduire le risque d’hypoglycémie.

Connu sous le nom de BETTER (Behaviors, Therapies, Technologies and Hypoglycemia Risk in Type 1 Diabetes), le projet fera le suivi de la fréquence des épisodes d’hypoglycémie chez les patients et emploiera des thérapies novatrices, notamment l’utilisation d’une plateforme en ligne qui offre des ressources éducatives et un soutien testés par les participants inscrits. L’étude a été développée en partenariat avec des personnes atteintes de DT1 afin d’assurer qu’elle répond à leurs besoins.

Dr Rabasa-Lhoret, avec Dre Anne-Sophie Brazeau (codirectrice), et son équipe espèrent établir des mesures concluantes qui peuvent être intégrées aux soins quotidiens des patients afin d’améliorer le contrôle global de la glycémie, réduisant ainsi le risque et le fardeau de l’hypoglycémie. L’un des objectifs sera de mettre à contribution leurs résultats en étendant cette approche à d’autres systèmes de soins de santé.

Pour accéder au registre ou participer à l’étude BETTER, cliquez ici.

Rendez-vous à notre Blogue de FRDJ sur notre site Web afin d’accéder à d’autres articles informatifs sur la santé et le diabète de type 1.

Lets turn type one into type none