Mise à jour sur la metformine et le DT1

Recherches sur les effets cardiovasculaires et métaboliques de la metformine chez les patients vivant avec le diabète de type 1

La metformine est un médicament oral utilisé dans le traitement du diabète pour contrôler du taux de glucose dans le sang. Il a aussi des effets cardiovasculaires bénéfiques chez les diabétiques de type 2. Les maladies cardiovasculaires étant une cause majeure de la réduction de l’espérance de vie chez les patients vivants avec le diabète de type 1 (DT1), des chercheurs travaillent sur la metformine dans le traitement du DT1. Actuellement, on recommande aux États-Unis et au Royaume-Uni d’allier la metformine au traitement à l’insuline chez les personnes en surpoids ou obèses vivant avec le DT1, afin de mieux stabiliser le taux de glucose, tout en réduisant la dose quotidienne d’insuline requise.

REMOVAL est la plus vaste et plus longue étude des effets de la metformine chez les individus vivant avec le DT1, menée dans 23 cliniques du diabète de cinq pays : au Canada (Institut de recherche de l’hôpital d’Ottawa et le St. Joseph’s Health Care de London), en Australie, au Danemark, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Lancée par le Réseau canadien d’essais cliniques (RCEC) de la FRDJ, l’étude fut menée auprès de 93 participants (âgés d’au moins 40 ans, vivant avec le DT1 depuis au moins cinq ans et présentant au moins 3 facteurs de risques cardiovasculaires sur 10 ) qui ont reçu au hasard un placebo ou 1 000 mg de metformine deux fois par jour. Le but était de déterminer si un traitement avec la metformine réduisait l’athérosclérose – le durcissement et le rétrécissement des artères – chez les personnes présentant un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Les résultats des chercheurs ont confirmé les effets favorables sur le poids corporel, mettant en relief une réduction de l’insuline requise et un ralentissement de la progression de l’athérosclérose chez les personnes ayant pris de la metformine. Cette étude est aussi la première à montrer une réduction durable du cholestérol chez les personnes vivant avec le DT1 traitées avec des statines (des médicaments qui réduisent le taux de lipides dans le sang).

« Les études cliniques effectuées en collaboration à l’échelle internationale constituent de puissants outils d’évaluation de nouvelles manières de traiter et prévenir le DT1 », affirme Dave Prowten, président et directeur général de FRDJ Canada. « En travaillant en collaboration avec nos partenaires scientifiques du monde entier, nous pouvons accélérer ce type de recherches et nous assurer qu’elles produisent des résultats qui transformeront la vie des gens vivant avec le DT1. »

 

Top Retour au DT1 en ligne

Lets turn type one into type none