FRDJ annonce un nouveau partenariat prometteur visant à développer une thérapie implantable des îlots pour traiter le diabète de type 1

Une part importante de la stratégie de recherche de FRDJ est consacrée au financement de thérapies innovantes pour le traitement du diabète de type 1 (DT1) dans l’espoir qu’elles mènent à une cure. C’est dans le cadre de ces efforts que s’inscrit le nouveau partenariat, annoncé le 6 avril 2022, avec Aspect Biosystems (« Aspect »), une entreprise de biotechnologie de Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, et de New York, New York, qui travaille à la conception de thérapies fondées sur la bio-ingénierie tissulaire pour transformer le traitement des maladies. Le partenariat vise le développement d’une telle thérapie pour le traitement du DT1.    

L’objectif du partenariat

Le partenariat FRDJ-Aspect soutiendra les activités d’Aspect en ce qui a trait au développement en bio-ingénierie de tissus qui pourront fournir un apport suffisant en insuline et contrôler le taux de sucre dans le sang sans avoir recours à l’immunosuppression chronique. En plus d’un appui financier, FRDJ apportera un soutien stratégique en mettant à contribution son vaste réseau dans le domaine de la recherche sur le diabète.

La recherche

La recherche sur le diabète est toujours en quête d’une source renouvelable de cellules capables de produire de l’insuline et qui pourraient potentiellement remplacer les cellules bêta détruites chez les personnes atteintes de DT1. Une telle innovation permettrait aux personnes traitées de produire de l’insuline à nouveau, ce qui réduirait ou, idéalement, éliminerait l’administration d’insuline exogène (par injection, stylo ou pompe).

Les plus grandes difficultés résident dans l’identification de la meilleure source de cellules souches  et dans la réussite de la greffe : non seulement faut-il s’assurer que les nouvelles cellules produisent effectivement de l’insuline, mais aussi qu’elles ne soient pas rejetées par le système immunitaire., Comme les greffes d’organes, la majorité de ces thérapies exigent la prise de médicaments immunosuppresseurs antirejet.

Aspect met à profit ses technologies exclusives en bioimpression, en thérapie cellulaire et en matériaux pour créer une chaîne de thérapies tissulaires à base de cellules pouvant remplacer ou rétablir les fonctions organiques. Ces tissus sont conçus pour être fonctionnels sur le plan biologique, pour protéger la fonction immunitaire et pour permettre l’implantation chirurgicale en vue de traiter le DT1.

Autrement dit, ces nouvelles cellules pourraient devenir une source externe et renouvelable de cellules bêta dont quiconque atteint de DT1 pourrait bénéficier. De telles cellules permettant la transplantation en toute sécurité et la production d’insuline sans médicaments immunosuppresseurs changeraient du tout au tout le traitement du DT1.

« FRDJ est un chef de file dans la recherche de thérapies tissulaires à base de cellules pour le diabète de type 1 depuis plus de 20 ans », rappelle Esther Latres, vice-présidente adjointe à la recherche à FRDJ Internationale, dont FRDJ Canada est une filiale. « Ce partenariat de financement avec Aspect Biosystems contribuera au progrès scientifique dans le domaine et nous rapprochera sans aucun doute d’une cure. »

Les prochaines étapes

Le partenariat fournira à Aspect les fonds nécessaires à la poursuite de sa recherche de pointe sur les tissus pancréatiques. Le travail proposé par les chercheurs d’Aspect générera un ensemble de données précliniques qui aidera l’entreprise à être prête à lancer les premiers essais cliniques de ce type de thérapie.

FRDJ est fier de participer à cette recherche révolutionnaire et communiquera les derniers développements au fur et à mesure.

Restez informé des dernières nouveautés

  •