Améliorer des vies

Quand on vit avec le DT1, on peut être confrontés à des difficultés, du stress et d’innombrables défis, aussi bien pour la personne atteinte que pour ses proches. C’est pourquoi FRDJ se bat pour faire avancer non seulement la recherche sur le DT1 mais aussi la technologie, et ce, pour aider à vivre mieux leur quotidien et être en sécurité et en santé, pendant que la recherche d’une guérison se poursuit. Lisez ci-dessous pour voir les domaines de recherche que FRDJ soutient pour améliorer des vies.

Développer de meilleurs appareils, plus petits et moins intrusifs

Imaginez des personnes atteintes du DT1 porter des appareils qui ne nécessiteraient quasiment aucune attention de leur part. Nos recherches sur les appareils visent cet objectif en développant des systèmes de pancréas artificiels qui permettent l’administration entièrement automatisée d’insuline à partir d’un seul appareil miniaturisé ou même implantable. Nous soutenons également la conception d’appareils qui surveillent en permanence les corps cétoniques en même temps que le glucose afin de minimiser le risque d’acidocétose diabétique. 

Les technologies développées en partie grâce au soutien de FRDJ et qui sont actuellement disponibles améliorent et sauvent des vies chaque jour. Les appareils surveillent les taux de glucose et fournissent des informations qui permettent de doser l’insuline avec précision. Ils envoient également des alertes d’hyperglycémie et d’hypoglycémie, même au milieu de la nuit. Ces innovations permettent aux malades du DT1 et à leurs aidants de faire ce qu’ils veulent et d’être elles-mêmes.

Faire progresser les insulines de nouvelle génération et les autres médicaments qui améliorent le contrôle de la glycémie

L’insulinothérapie a connu bien des progrès depuis sa découverte il y a plus de 100 ans, mais elle est loin d’être parfaitement au point. Les recherches de  FRDJ dans ce domaine appuient la mise au point d’insulines qui réagissent au glucose ou d’insulines « intelligentes », qui seraient activées dans la circulation sanguine uniquement lorsque le taux de glucose augmente, éliminant ainsi les défis liés au calcul des glucides, à la posologie et au risque d’hypoglycémie.

Nous soutenons également le développement des traitements d’appoint – de nouveaux médicaments qui peuvent être pris en plus de l’insuline – qui amélioreront le contrôle de la glycémie et d’autres déséquilibres métaboliques chez les personnes atteintes du DT1, et réduiront potentiellement le risque de complications.

Réduire le risque d’avoir des complications et les traiter

 FRDJ soutient également des travaux qui visent à mieux prévoir, prévenir et traiter les complications liées au DT1 chez les personnes qui vivent avec la maladie depuis des décennies. Nos domaines d’intérêt sont la rétinopathie diabétique (qui peut mener à la cécité), la maladie rénale diabétique et les maladies cardiovasculaires.

Améliorer la santé mentale des personnes atteints du DT1

La santé mentale reste un aspect peu étudié, quoi qu’essentiel à la gestion du DT1. Les malades du DT1 présentent un risque accru de souffrir de problèmes de santé mentale, notamment d’anxiété, de dépression, de troubles alimentaires et de détresse associée au diabète.

Les recherches de FRDJ dans ce domaine appuient le développement et les essais d’interventions en santé comportementale qui amélioreront la santé mentale des individus souffrant du DT1, et qui pourraient également améliorer les résultats cliniques comme le contrôle de la glycémie et le risque de voir apparaître des complications. Nous visons également à prendre en compte les résultats psychosociaux dans toute recherche clinique que nous finançons. Parallèlement à nos recherches dans ce domaine, nous offrons un soutien et bâtissons un lien avec la communauté.

Apprenez-en davantage sur la recherche financée par FRDJ au Canada sur l'amélioration des vies. Projets financés par FRDJ-IRSC
370 +
projets soutenus dans le monde entier
70 %
du financement de la recherche investi dans la recherche sur la guérison
3G$ +
investi dans la recherche sur le DT1 à l'échelle mondiale
19
pays bénéficiant de subventions actives
60 +
Essais cliniques sur le DT1 soutenus

Restez informé des dernières nouveautés