Combler les lacunes oubliées dans les soins – FRDJ Canada lance une stratégie en matière de santé mentale et diabète de type 1

TORONTO, 28 septembre 2021 — L’année 2021 marque le 100e anniversaire de la découverte de l’insuline à Toronto. Plus tôt cette année, en l’honneur de cet anniversaire, FRDJ Canada, le plus important bailleur de fonds philanthropique des recherches sur le diabète de type 1 (DT1) au pays, a lancé sa Campagne pour accélérer de 100 millions $. Cette initiative entend miser sur la longue tradition de recherches exceptionnelles sur le diabète au Canada pour offrir des thérapies de guérison plus rapidement et améliorer la vie des personnes atteintes de DT1. FRDJ Canada lance aujourd’hui un pilier clé de la Campagne pour accélérer de 100 millions $ et annonce une collecte de fonds de deux millions de dollars pour soutenir le développement de sa première stratégie en matière de santé mentale.  

Le DT1 est une maladie auto-immune qui peut être diagnostiquée à tout âge, mais fréquemment durant l’enfance. Les personnes atteintes de DT1 doivent suivre un plan de traitement strict à vie qui exige de surveiller constamment la glycémie, de calculer les glucides et de prendre de l’insuline plusieurs fois par jour pour survivre. Le DT1 entraîne également des effets sur le bien-être émotionnel, social et comportemental d’une personne tout le long de sa vie, lesquels sont regroupés sous le terme de santé psychosociale. Par exemple, une jeune personne atteinte de DT1 sur cinq souffre d’anxiété, et comparativement aux personnes qui ne sont pas aux prises avec cette maladie, les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir de dépression ou de développer des troubles alimentaires.

« Le diabète est un travail difficile. J’ai appris qu’il est normal d’avoir une mauvaise journée de diabète, ce qui signifie que je peux être triste, frustrée, en colère, fatiguée, peu importe, et savoir que le lendemain sera meilleur. Nous ne pouvons pas seulement prendre soin de notre corps, nous devons aussi prendre soin de notre esprit et de notre cœur. Et oui, c’est beaucoup de travail. » Addison O’Shea, jeune ambassadrice de FRDJ qui a reçu le diagnostic de DT1 à l’âge de 7 ans.  

Les soins traditionnels pour le DT1 sont principalement axés sur le contrôle du glucose et les défis de santé mentale auxquels les personnes atteintes de la maladie font face sont souvent négligés, ce qui peut entraîner des risques pour la santé. 

« Les défis de santé mentale figurent parmi les problèmes de santé les plus répandus qui affligent les Canadiennes et les Canadiens aujourd’hui. Lorsqu’il faut composer avec une maladie chronique comme le DT1 en plus, les sentiments d’anxiété, de stress et de dépression sont souvent amplifiés, ce qui peut nuire à la santé physique », dit Sarah Linklater, conseillère scientifique en chef de FRDJ Canada. « L’évidence de la pression que cette maladie exerce sur la santé mentale des personnes vivant avec le DT1 et des lacunes dans les soins indique qu’il est temps d’agir, et c’est pourquoi nous amassons deux millions de dollars et lançons notre première stratégie en matière de santé mentale. »

La stratégie de FRDJ Canada en matière de santé mentale mettra l’accent initialement sur cinq domaines d’action : financer des recherches pour mettre des interventions psychosociales à l’épreuve, éduquer des fournisseurs de soins de santé sur les enjeux psychosociaux en matière de diabète, soutenir l’octroi de bourses de recherche postdoctorale à des psychologues cliniciens en formation, offrir un soutien et des ressources aux personnes atteintes de DT1 et développer un programme de formation virtuelle sur le diabète pour les fournisseurs de soins de santé mentale autorisés. L’impact dans tous ces domaines sera amplifié par l’entremise de partenariats avec diverses organisations de diabète et de santé mentale, dont certaines étendront la portée de ces programmes aux personnes atteintes de diabète de type 2.  

Avec l’aide des donateurs et de nos partenaires initiaux dont Brain Canada, BD, iA Groupe financier, Canucks for Kids et The Leona M. and Harry B. Helmsley Charitable Trust, FRDJ est bien placée pour prendre l’initiative de combler les lacunes dans les soins et de s’attaquer aux problèmes de santé parmi les plus répandus auxquels sont confrontés aujourd’hui les Canadiennes et les Canadiens atteints de diabète. Ensemble, nous offrirons une approche unifiée pour aider les familles d’un bout à l’autre du pays à composer avec tous les aspects du DT1.

Au sujet de FRDJ Canada

FRDJ est le chef de file mondial du financement des recherches sur le diabète de type 1. Notre objectif est d’amasser des fonds pour soutenir les recherches les plus avancées sur le diabète de type 1 à l’échelle mondiale et d’éliminer progressivement l’impact de cette maladie dans la vie des personnes, jusqu’à ce que nous parvenions à un monde sans diabète de type 1. À cet égard, nous collaborons avec une vaste gamme de partenaires et sommes la seule organisation disposant des ressources scientifiques, d’une influence réglementaire et d’un plan de travail précis pour mieux traiter, prévenir et un jour, guérir le diabète de type 1. FRDJ est le plus important défenseur de la cause et bailleur de fonds philanthropique des recherches pour guérir, prévenir et traiter le DT1 au monde. Pour plus d’informations, visitez frdj.ca.         

Personne-ressource :  

Vanessa Parent 
Spécialiste bilingue nationale, Marketing et communications
FRDJ Canada
647 459-7881
[email protected]

Restez informé des dernières nouveautés

  •