Notre conseil d’administration

Nous sommes reconnaissants envers les personnes suivantes pour l’immense contribution qu’elles nous offrent. L’apport de leurs conseils et de leur expertise nous aident à nous rapprocher chaque jour d’un monde exempt du diabète de type 1

Ron Miller Président, Associé, Lorem Partners (Calgary AB) « Je suis membre bénévole du conseil d’administration de FRDJ parce que ma fille Beth (qui a reçu un diagnostic de DT1 il y a plus de 12 ans) et bien d’autres Canadiens comme elle, doivent relever les défis posés par cette maladie chronique 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours sur 365. Je suis inspiré par ma fille et sa capacité à vivre sa vie comme elle l’entend; ce n’est pas facile, mais elle réussit remarquablement bien à gérer les complexités du DT1, tout en menant une vie très active! Cela dit, je m’implique auprès de FRDJ pour qu’un jour elle puisse vivre sans le fardeau du DT1. »
Lorne Shiff Président sortant, Président, LandCon Limited (Toronto, ON) « Ma participation à FRDJ remonte à presque 50 ans, quand mes parents ont appris que j’étais atteint de diabète juvénile, maintenant appelé DT1. Avec d’autres familles, ils ont fondé FRDJ Canada et j’ai commencé à m’impliquer dès ce moment-là. Le travail de FRDJ a transformé la vie des personnes atteintes de DT1 et continue de progresser rapidement. Lors de mon diagnostic en 1970, je m’injectais une dose d’insuline par jour, sans connaître de façon précise mon taux de glycémie. Aujourd’hui, j’utilise une pompe à insuline et un SGC qui agissent comme un pancréas artificiel au stade initial, tout cela grâce à la recherche et au financement de FRDJ. Les recherches financées par FRDJ changent des vies et nous sommes en route vers un MONDE SANS DIABÈTE. »
Murray Suey Trésorier, Directeur régional associé, KPMG Calgary (Calgary, AB) « Les événements récents ont démontré que la santé des Canadiens n'a jamais été aussi importante. Je fais du bénévolat auprès de FRDJ en sachant que l'organisme s'acharne à trouver un moyen de guérir le diabète de type 1 et à améliorer la vie de tous les Canadiens, dont un membre de ma famille, qui est atteint du DT1. »
Mary Jane Devine Secrétaire, Conseillère d’affaires en technologie de la santé (Vancouver, C.-B.) « Lorsque mon fils a reçu un diagnostic de DT1 il y a 20 ans, FRDJ a offert à toute notre famille une communauté de soutien et l’espoir d’une guérison. J’étais si impressionnée par son objectif ciblé de financer les recherches les plus prometteuses pour guérir le DT1 à l’échelle mondiale et par son approche novatrice à l’égard des partenariats avec l’industrie et le gouvernement que j’ai voulu faire partie de l’équipe de FRDJ et apporter ma contribution là où je le pouvais. »
Matthew Varey Membre du conseil d’administration de FRDJ Internationale, Premier Vice-président, RBC (Toronto, ON) « Ce qui est donné vous appartient à jamais. FRDJ est une organisation incroyablement déterminée qui donne elle-même à plus de 300 000 canadiens qui ne méritent pas de vivre avec le DT1. Je suis tout à fait ramené à la réalité en prenant part à la mission de FRDJ car elle permettra d’améliorer la vie. »
Ashit Dattani Conseiller en placement et gestionnaire de portefeuille, TD Wealth (Vancouver, C.-B.) « FRDJ a une histoire incroyable faite de bénévoles qui donné de leur temps, de leurs talents et de leur richesse pour nous mener là où nous sommes aujourd’hui. Étant donné que ma famille a directement bénéficié de ces efforts, je m’implique pour honorer l’héritage de ces bénévoles et les remercier de leur influence. Je veux que tous profitent de leur contribution et j’espère qu’ensemble, nous pourrons mettre un point final au diabète de type 1. »
Helena Gottschling Chef des ressources humaines, RBC (Toronto, ON) « Je suis membre bénévole du conseil d’administration de FRDJ en raison de l’engagement constant de la fondation en faveur de la découverte d’un remède pour le diabète de type1 et, en parallèle, améliorer la vie de ceux qui vivent avec DT1. Notre fils a reçu un diagnostic de DT1 depuis plusieurs années et FRDJ m’a permis d’espérer et d’avoir confiance à nouveau qu’un remède sera découvert au cours de sa vie. »
Dr. Nick Hajidiacos Médecin, Professeur adjoint de médecine (Winnipeg, MB) « Faire du bénévolat pour FRDJ, c’est faire partie d’une organisation qui poursuit un objectif commun : prévenir le diabète de type 1 et trouver une guérison. À la suite du diagnostic de mon fils, j’ai promis que je ferais tout en mon pouvoir pour participer à la mission. Je suis fier et chanceux de faire partie de cette organisation dynamique à l’objectif bien ciblé. »
Réjean Tremblay CCO Canada, Aon (Montréal, QC) « Je suis une personne vivant moi-même avec le DT1, je m'implique dans la FRJD en étant membre du conseil d'administration de la mission « Type nul ». Mais plus que cela, je suis motivé pour la raison que ce que nous faisons dans le cadre de FRDJ fonctionne : nous réalisons de grands progrès qu’il faut continuer à soutenir! »
Justin Vineberg Associé, Davies Ward Phillips & Vineberg LLP (Montréal, QC) « Je suis membre bénévole du conseil d’administration car l’insuline n’est pas un remède et je suis résolu de faire en sorte que nous fassions des progrès dans la technologie pour améliorer le traitement du diabète. Je fais des efforts pour rendre la vie plus facile et plus saine pour les familles qui, comme la mienne, devons lutter quotidiennement contre les hauts et les bas du diabète. Je désire contribuer à la création d’un avenir meilleur et dans la sécurité pour ma fille. Joëlle ainsi que d’autres personnes vivant avec le DT1. »
Scott Williams Consultant principal, The Bronte Group (Oakville, ON) « Il y a un peu plus de 15 ans, mon fils Josh a reçu un diagnostic de DT1. IL avait cinq ans. Personne ne peut vous préparer à un tel moment, mais une organisation s’est démarquée en donnant de l’espoir à ma famille : FRDJ. Les membres de ma famille se sont rapidement impliqués et ont participé à plusieurs initiatives de FRDJ. En 2014, j’ai eu la chance de me joindre au conseil d’administration et je suis fier de participer à l’excellent travail entrepris par FRDJ. Je suis impatient d’aider à mettre un point final au diabète de type 1. »
Holly Jackson Chef du Centre de contact clientèle nord-américain, BMO (Toronto, ON) « Ma sœur est atteinte du DT1 depuis 43 ans, depuis l'âge de 5 ans. Je m'engage à contribuer à la découverte d'une guérison au cours de notre vie, afin qu'elle et toutes les personnes atteintes du DT1 puissent profiter de la liberté de vivre sans la constance du diabète. Je sais que nous pouvons le faire - et je suis passionnée par l'idée de faire partie de la solution. Imaginez un monde sans diabète de type 1 ! »
Hélène Michel Associée directrice générale Audit Québec, Mallette « C'est en août 2017 qu'Édouard, mon fils qui avait alors 12 ans, a été diagnostiqué avec le DT1. En juin 2019, Édouard et moi nous sommes engagés dans la Marche pour la guérison du diabète en tant que président honoraire et ambassadeur respectivement. Depuis, nous nous sommes engagés auprès de FRDJ avec l'objectif commun de mettre un point final au diabète de type 1. »