La santé mentale et le DT1 à l’intention des professionnels de la santé

La santé mentale est importante. En particulier lorsqu’on vit avec le diabète de type 1 (DT1), une maladie chronique qui peut vous obliger à prendre quelque 300 décisions additionnelles par jour au sujet de la nourriture, du repos, du jeu et autre. La vie avec le DT1 est une recherche constante d’équilibre entre la mesure de la glycémie et l’administration d’insuline pour tenter d’éviter les épisodes d’hypoglycémie et d’hyperglycémie et y réussir, tout en sachant qu’il existe une multitude de complications potentielles de la maladie, par exemple la cécité, l’insuffisance rénale, l’amputation, voire la mort. Le DT1 ne prend jamais de pause et ne vous donne jamais congé.

DT1 et la santé mentale

Le diabète influence le bien-être émotionnel, social et comportemental d’une personne, ce qu’on désigne sous l’expression de santé psychosociale, tout au long de la vie avec la maladie. Les soins standard du diabète ne tiennent cependant pas toujours compte ou n’incluent pas les préoccupations liées à la santé mentale par manque de temps, de directives claires ou de voies d’aiguillage bien définies ou connues. Les patients peuvent aussi hésiter à parler de problèmes de santé mentale avec leurs fournisseurs de soins primaires en raison des préjugés perçus et d’autres facteurs. Les personnes qui réussissent effectivement à rencontrer un professionnel de la santé mentale constatent souvent que ce dernier ne connaît pas assez bien les difficultés du diabète pour leur offrir un soutien constructif.

Les équipes de soins se préoccupent avant tout de traiter les symptômes physiques. Des études ont toutefois montré que la santé mentale influence la santé physique et avec le DT1, peut se répercuter sur les mesures de la glycémie. La plupart des professionnels de la santé mentale connaissent peu les répercussions particulières de cette maladie chronique sur la santé mentale et les personnes qui vivent avec le diabète portent souvent le fardeau d’expliquer à leur soignant leur maladie et les raisons pour lesquelles elle affecte leur santé mentale.

La stratégie pour la santé mentale de FRDJ vise à combler certaines de ces lacunes dans les soins pour améliorer à la fois la qualité de vie et les résultats de santé des Canadiennes et des Canadiens atteints de DT1. Les piliers principaux de notre stratégie sont la formation et la participation des professionnels de la santé, les programmes de soutien communautaire et le financement de la recherche vouée à la santé mentale.

Programme canadien de formation sur la santé mentale et le diabète

Le Programme canadien de formation sur la santé mentale et le diabète est en cours d’élaboration pour combler les lacunes dans les connaissances de nombreux prestataires de soins de santé mentale lorsqu’ils traitent des patients atteints de diabète. Les personnes vivant avec le DT1 ou le DT2 (diabète de type 2) ont le fardeau constant de gérer leur maladie et n’obtiennent pas toujours les services d’aide additionnels dont elles ont besoin. Cette situation et d’autres aspects de la maladie nuisent à la santé mentale. Compte tenu de la prévalence grandissante du diabète et de l’exacerbation des problèmes de santé mentale en raison de la pandémie de COVID-19, il est plus important que jamais que les fournisseurs de soins de santé soient les mieux placés pour aider leurs patients.

Le Programme canadien de formation sur la santé mentale et le diabète a été conçu à l’intention desprestataires de soins de santé mentale agréés au Canada, y compris les psychologues, les conseillers, les psychothérapeutes, les travailleurs sociaux et les psychiatres reconnus qui pourront, une fois leur formation terminée, être inscrits dans un nouveau répertoire canadien des fournisseurs de soins de santé mentale possédant connaissances et éducation sur le diabète (voir ci-dessous). (voir ci-dessous). Ce programme de formation est aussi offert à tous les autres professionnels de la santé et stagiaires, mais ils ne seront pas admissibles à l’inscription dans le nouveau répertoire.

En suivant ce cours, les fournisseurs de soins de santé mentale apprendront à intégrer leurs connaissances sur le diabète à leur pratique afin de mieux aider les Canadiennes et les Canadiens vivant avec le DT1 et le DT2 et leurs familles.

Cliquez ici pour vous préinscrire.

Répertoire

FRDJ Canada travaille actuellement à la création d’un nouveau répertoire national et public des fournisseurs de soins de santé mentale possédant les connaissances, les outils et la compréhension de l’expérience vécue du diabète.. Les fournisseurs de soins de santé mentale agréés devront avoir suivi le Programme de formation pour être inscrits dans le répertoire. Ce dernier donnera aux équipes de soins du diabète et d’autres fournisseurs de soins de santé de première ligne une nouvelle voie d’aiguillage vers des professionnels de la santé mentale qualifiés et faciles à trouver lorsque leurs patients auront besoin d’aide. Les personnes vivant avec le diabète ou touchées par la maladie pourront aussi consulter le répertoire et trouver elles-mêmes une ressource si elles le souhaitent. Le répertoire sera lancé au deuxième semestre de 2022 et l’inscription au répertoire des fournisseurs de soins de santé mentale sera gratuite au moins jusqu’en 2024.

Instantanés du DT1 et de la santé mentale à l’intention des fournisseurs de soins de santé

Des dossiers électriques sont en cours d’élaboration en collaboration avec des experts canadiens et internationaux pour communiquer aux fournisseurs de soins de santé de l’information pédagogique à jour sur la santé psychosociale et le DT1. De nouveaux dossiers électriques seront régulièrement publiés, assurez-vous de consulter de nouveau la page ou cliquez ici pour vous inscrire pour recevoir plus d’informations. Nous vous encourageons à diffuser cette documentation pédagogique à vos collègues dans votre réseau.

Financement de la recherche

Dans la cadre de notre stratégie pour la santé mentale et avec le soutien de nos partenaires, FRDJ Canada financera plusieurs nouvelles subventions de recherche sur le DT1 et la santé psychosociale au cours des prochaines années. Nous voulons, par ces subventions, appuyer la création et l’essai d’approches durables et évolutives qui amélioreront le soutien des Canadiennes et des Canadiens qui vivent avec le DT1 et qui éprouvent des problèmes de santé mentale. Idéalement, ces mesures se traduiront par une meilleure qualité de vie et de meilleurs résultats de santé liés au diabète pour ces populations. Pour consulter les possibilités de financement actives, visitez notre page Information pour les chercheurs.

Bourses d’études en psychologie et le diabète

Pour accroître la capacité en psychologie clinique et en recherche en psychologie liée au DT1, FRDJ International a créé un programme de bourses d’études en psychologie et le diabète ouvert aux candidats du monde entier. La candidate ou le candidat doit travailler avec un mentor qui peut offrir un milieu de formation propice à une carrière en recherche psychosociale liée au DT1. Le programme de

bourses d’études encourage une combinaison de soins cliniques du diabète et la recherche sur cette maladie. Au moment où la bourse lui est versée, la candidate ou le candidat doit être titulaire d’un doctorat (Ph. D., Psy D., M.D.) ou l’équivalent, délivré par un établissement agréé, et il ne doit pas simultanément faire un internat ou une résidence. Consultez le JDRF International’s Grant Center (en anglais seulement) pour de plus amples détails. Écrivez-nous à [email protected] pour en savoir plus.

Si vous avez d’autres questions sur nos programmes sur le DT1 et la santé mentale à l’intention des professionnels de la santé, écrivez-nous à [email protected].

Devenir partenaire de FRDJ Canada

Nous continuons de renforcer la stratégie pour la santé mentale et nous sommes à la recherche active de partenaires dans plusieurs domaines pour accroître notre portée partout au Canada. Ces domaines sont l’engagement des fournisseurs de soins de santé, l’engagement communautaire et les programmes. Si des possibilités de partenariat vous intéressent, écrivez à Amanda Hailman, responsable nationale des Programmes de santé mentale, à [email protected]

Notre stratégie pour la santé mentale fait partie de la Campagne pour accélérer de FRDJ Canada.