FRDJ Canada a un plan d'attaque pour vaincre le monstre qui afflige 300 000 Canadiennes et Canadiens

 

TORONTO, 25 Janvier 2021 — Tandis que l’année 2021 marque le 100e anniversaire de la découverte de l’insuline à Toronto, FRDJ Canada, le plus important bailleur de fonds philanthropique des recherches sur le diabète de type 1 (DT1) au Canada, lance sa Campagne pour accélérer de 100 millions $. Cette campagne entend vaincre le monstre du DT1, miser sur une longue tradition de recherches canadiennes exceptionnelles sur le diabète, accélérer la progression vers des thérapies de guérison et améliorer la vie des personnes touchées par le DT1.   

La Campagne pour accélérer de 100 millions $ de FRDJ Canada ravivera l’espoir chez les Canadiennes et les Canadiens atteints de DT1 de mettre une guérison à notre portée. Un plan d’attaque à volets multiples qui stimule plusieurs projets de recherche de pointe, comme ceux qui accélèrent le développement de thérapies à base de cellules souches, est le moyen qui permettra d’y parvenir.  

De récentes recherches ont démontré que les cellules souches peuvent être utilisées pour créer des cellules productrices d’insuline afin de les transplanter chez des personnes atteintes de DT1 et de favoriser l’indépendance à l’insuline. Ce type de recherche nous a placés sur une voie vers une guérison, mais nous devons lui donner un élan. Le travail doit se poursuivre pour trouver la meilleure façon de transplanter ces cellules productrices d’insuline dans le corps, pour comprendre comment les protéger dsystème immunitaire et pour déterminer comment assurer leur survie et leurs fonctions à long terme.  

Une autre voie vers une guérison est celle de la prévention pour les personnes à risque. Des essais cliniques ont révélé que le teplizumab, un médicament d’immunothérapie, peut retarder l’apparition du DT1 pendant aussi longtemps que trois ans chez les enfants et les adultes dont le risque de la maladie est élevé, fournissant la première preuve concrète qu’il pourrait être possible de prévenir le DT1. Plusieurs projets sont en cours dans le monde pour trouver des moyens de déployer des programmes universels de dépistage afin d’identifier les personnes à risque. Des investissements continus nous permettront de tirer parti des récents progrès et de poursuivre les travaux vers une prévention complète de la maladie.  

« Le lancement de notre Campagne pour accélérer de 100 millions $ est monumental pour les personnes au Canada qui vivent avec le diabète de type 1 », dit Dave Prowten, président et chef de la direction de FRDJ Canada. « La découverte de l’insuline au Canada il y a 100 ans a sauvé des millions de vies, mais l’insuline n’est pas une guérison. Il semble tout à fait opportun que le moment soit maintenant venu de définir la prochaine ère de découvertes dans les recherches sur le diabète de type 1. Par l’entremise de notre Campagne pour accélérer, nous transformerons notre approche dans les rechercheset nous les réorienterons pour donner plus rapidement de l’espoir aux Canadiennes et aux Canadiens de vivre sans diabète de type 1. »

La campagne mobilisera des bénévoles d’un bout à l’autre du pays afin d’investir 100 millions $ au cours des cinq prochaines années et d’offrir des traitements novateurs qui changeront la vie des personnes et des familles plus rapidement. La campagne vise également à assurer que les Canadiennes et les Canadiens atteints de DT1 ont un meilleur accès à des technologies vitales et à un soutien à la santé mentale pour les aider à s’épanouir malgré la maladie.

Les personnes et les familles qui vivent avec le DT1 savent trop bien que cette maladie peut donner l’impression qu’un monstre les guette. « Beaucoup d’enfants ont peur des monstres, mais seulement quelques-uns en ont croisé undont mon fils. Il vit avec le diabète de type 1, un monstre qui rôde toujours autour, prêt à bondir pendant qu’il prend une collation ou qu’il s’amuse avec ses amis. Nous sommes constamment en alerte. La Campagne pour accélérer met en place un plan à volets multiples qui peut attaquer ce monstre sous tous les angles. Nous invitons toutes les Canadiennes et tous les Canadiens à nous aider à accélérer le rythme des recherches sur le diabète de type 1 », dit Ryan MacDonald, coprésident de la Campagne pour accélérer. 

« En tant que parent d’une fille de 40 ans atteinte de diabète de type 1, rien n’est plus difficile que de voir son enfant se battre contre un monstre implacable qui exige de multiples injections quotidiennes juste pour le repousser temporairement. Il y a 100 ans, nous avons trouvé un moyen de combattre ce monstre grâce à la découverte de l’insuline. Le moment est maintenant venu de le vaincre pour de bon et la Campagne pour accéléreravec le soutien philanthropique des Canadiennes et des Canadiens, nous permettra d’y parvenir plus rapidement », dit Peter Oliver, coprésident de la Campagne pour accélérer.  

Les six priorités de financement de la Campagne pour accélérer de 100 millions $ : 

  • Accélérer le rythme des recherches canadiennes de pointe sur le DT1 par l’entremise du Partenariat pour vaincre le diabète FRDJ-IRSC.  
  • Collaborer avec des chercheurs partout dans le monde à des essais cliniques et projets à impact élevé.  
  • Lancer le premier Centre d’excellence de FRDJ au Canada, dont les recherches sont axées sur une guérison.  
  • Promouvoir les investissements dans le développement commercial de nouveaux médicaments et appareils pour le DT1 à l’aide de la philanthropie de risque.  
  • Assurer que les Canadiennes et les Canadiens atteints de DT1 ont un meilleur accès à des technologies abordables qui sauvent des vies.   
  • Accroître le soutien à la santé mentale pour les personnes qui vivent avec le DT1.  

Le DT1 est une maladie auto-immune déclenchée par l’arrêt du pancréas à produire de l’insuline. Il survient lorsque le système immunitaire attaque et détruit les cellules productrices d’insuline dans le pancréas. Ses causes ne sont pas encore entièrement connues, mais les scientifiques croient que des facteurs génétiques et des déclencheurs environnementaux en font partie 

Il n’existe pas encore de traitement pour prévenir la maladie, et à l’heure actuelle, il n’y a pas de guérison. Le nombre de nouveaux cas de DT1 augmente environ de cinq pour cent par année au Canada, comparativement à trois pour cent dans le monde – et nous ne savons pas pourquoi.  

Pour en savoir plus sur la Campagne pour accélérer de 100 millions $, visitez frdj.ca/accelerer. 

-30-

Au sujet de FRDJ  

 
FRDJ est la plus importante organisation internationale de financement de la recherche sur le diabète de type 1 (DT1). Notre mission est d’accélérer les percées révolutionnaires pour guérir, prévenir et traiter le DT1 et ses complications. Pour ce faire, FRDJ a investi plus de 3 milliards de dollars canadiens dans la recherche depuis sa création. Notre organisation a vu le jour grâce à l’initiative de personnes impliquées dans leur communauté qui collaborent à l’échelle régionale pour assurer une plus grande efficacité et un impact optimal des collectes de fonds, et qui unissent leurs efforts à l’échelle nationale pour mobiliser le pouvoir des ressources, de la passion et de l’énergie. Nous collaborons avec des établissements universitaires, des gouvernements, des entreprises et des industries partenaires afin de développer et de maintenir un bassin de thérapies novatrices pour les personnes qui vivent avec le DT1. Notre personnel et nos bénévoles à la grandeur du Canada et nos six sociétés internationales affiliées se dévouent à défendre la cause, à inspirer l’engagement communautaire et à transmettre notre vision d’un monde sans DT1. Pour plus d’informations, visitez frdj.ca. 

 

Contact pour les médias :  

 
Vanessa Parent 
Spécialiste bilingue nationale, Marketing et communications 
FRDJ Canada 
514 262-6346 
[email protected] 

 

 

 

Lets turn type one into type none