FRDJ Canada est très satisfaite du rapport du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes sur une stratégie canadienne pour le diabète

 

OTTAWA (Ontario) – (10 avril 2019) – FRDJ est très satisfaite des 11 recommandations présentées aujourd’hui par le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes dans son rapport Une stratégie de lutte contre le diabète au Canada en lien avec les recommandations de l’organisation dans son document prébudgétaire 2019. FRDJ insiste auprès du gouvernement d’adopter toutes les recommandations dans le rapport d’aujourd’hui le plus rapidement possible.

« J’aimerais exprimer la gratitude de FRDJ Canada au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes d’avoir effectué cette importante analyse et formulé des recommandations pertinentes pour s'attaquer à des enjeux auxquels font face les familles qui vivent avec le DT1 », explique Dave Prowten, président et chef de la direction de FRDJ Canada. « Nous espérons que le gouvernement procèdera rapidement à la mise en œuvre des recommandations du Comité. »

Dave Prowten et Patrick Tohill, directeur des relations gouvernementales chez FRDJ, se sont présentés devant le Comité au mois de mai et en octobre 2018 pour soumettre des recommandations au gouvernement fédéral sur des moyens d’améliorer la vie des Canadiennes et des Canadiens atteints de diabète de type 1. FRDJ est particulièrement ravie que plusieurs de ses recommandations soient appuyées par le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes, notamment :

  • Le développement d’une stratégie nationale pour le diabète;
  • La création d’un registre national de diabète;
  • S’attaquer aux enjeux d’accessibilité au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH), en :
    • Tenant compte du temps consacré à la préparation des repas et des ajustements des aliments prescrits dans le cadre d’un régime alimentaire recommandé par un médecin ou des calculs nécessaires pour gérer le diabète dans le critère du nombre d’heures requis pour l’admissibilité au CIPH;
    • Réduisant le nombre requis d’heures consacrées à des activités thérapeutiques par semaine pour avoir droit au CIPH.
  • Chercher des moyens de réduire les prix élevés de l’insuline à action prolongée au Canada;
  • Continuer à accorder du financement par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada pour la recherche sur la prévention et le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

FRDJ est également ravie que le Comité recommande au gouvernement du Canada de tenir des discussions avec les provinces et les territoires afin d’explorer des approches possibles pour offrir une couverture uniforme des médicaments à l’échelle canadienne, des fournitures et des équipements requis pour le diabète.

FRDJ a hâte de travailler avec le gouvernement du Canada pour améliorer la vie des Canadiennes et des Canadiens atteints de diabète de type 1, et considère que les recommandations faites aujourd’hui par le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes ouvrent la voie à cet important travail.

-30-

 

Au sujet de FRDJ

FRDJ est le chef de file mondial du financement de la recherche sur le diabète de type 1. Notre objectif est d’amasser des fonds pour soutenir les recherches les plus avancées à l’international sur le diabète de type 1 et d’éliminer progressivement l’impact de la maladie dans la vie des personnes, jusqu’à parvenir à un monde sans la maladie. À cet égard, FRDJ collabore avec une vaste gamme de partenaires et est la seule organisation dotée des ressources scientifiques, d’une influence sur les règlements et d’un plan de travail précis pour mieux traiter, prévenir et un jour, guérir le diabète de type 1. FRDJ est le plus important bailleur de fonds philanthropique de la recherche sur le diabète de type 1.

Pour en savoir plus, visitez frdj.ca.

 

Contact pour les médias : 

Arielle Nkongmeneck
Spécialiste bilingue nationale, Marketing et communications
FRDJ Canada
647-789-2000, poste 2046 
[email protected]

 

Lets turn type one into type none