Nouveaux investissements en recherche du gouvernement du Canada et de FRDJ Canada pour l'avancement des traitements à base de cellules souches contre le diabète de type 1

 

28 novembre 2020 — Ottawa (Ontario) — Instituts de recherche en santé du Canada

Plus de 300 000 personnes au Canada sont atteintes du diabète de type 1 (DT1), maladie auto‑immune actuellement incurable et de cause inconnue. Elle provoque la dysfonction, la détérioration ou la perte des cellules bêta pancréatiques, qui sécrètent l’insuline dans le corps humain. Les personnes atteintes du DT1 doivent s’injecter de l’insuline plusieurs fois par jour pour maintenir leur glycémie à un niveau normal et, malgré tous leurs efforts, développent souvent des complications graves, voire potentiellement mortelles.   

Dans l’optique du Mois de la sensibilisation au diabète qui tire maintenant à sa fin, Sonia Sidhu, députée de Brampton–Sud, a fait l’annonce, au nom de l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, d’un investissement de 6 millions de dollars dans le cadre du Partenariat pour vaincre le diabète IRSC-FRDJ. Ce financement est accordé à deux équipes de recherche canadiennes afin d’accélérer la mise au point de traitements à base de cellules souches contre le DT1.

Les cellules souches sont en effet très prometteuses pour la sécrétion d’insuline. Elles pourraient être greffées et ainsi remplacer les cellules bêta pancréatiques dysfonctionnelles, détériorées ou perdues. Le Canada a d’ailleurs un passé remarquable en matière de découvertes dans ce domaine : les cellules souches ont été découvertes à Toronto en 1961 et, en 2000, une équipe d’Edmonton a été la première à réussir une transplantation d’îlots pancréatiques (partie du pancréas contenant les cellules sécrétrices d’insuline). Ces réalisations représentent des progrès importants vers la mise au point d’un traitement qui permettra aux personnes atteintes du DT1 de rester en santé sans injection quotidienne d’insuline.

Les deux équipes financées miseront sur l’excellence et le leadership canadiens en transplantation clinique d’îlots, en biologie des cellules souches, en recherche sur le diabète, en immunologie et en génie génétique pour accélérer la mise au point de traitements à base de cellules souches contre le DT1. Les équipes travailleront en collaboration avec d’autres chercheurs canadiens pour s’attaquer à certains des plus grands défis scientifiques qui entravent nos progrès dans ce domaine, et pour nous rapprocher du jour où les personnes atteintes du DT1 n’auront plus à dépendre de l’insulinothérapie.

Les fonds ont été attribués par l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des Instituts de recherche en santé du Canada (INMD des IRSC) et FRDJ Canada dans le cadre du Partenariat pour vaincre le diabète IRSC-FRDJ, établi en 2017. Chaque partenaire investira trois millions de dollars sur cinq ans. L'investissement s'inscrit dans une vaste initiative de recherche financée par les IRSC et leurs partnenaires, L’insuline a 100 ans : accélérer les découvertes canadiennes pour lutter contre le diabète. Cette initiative célèbre le 100e anniversaire de la découverte de l’insuline, que l’on soulignera en 2021, un exploit qui a transformé la vie de millions de personnes au Canada et partout dans le monde et qui a valu à Sir Frederick Banting et à John Macleod le prix Nobel de physiologie ou médecine.

 

Citations

« En ce Mois de la sensibilisation au diabète, nous célébrons les découvertes et les progrès réalisés par les scientifiques canadiens dans la recherche d’un traitement, tout en ayant conscience du travail qui reste à accomplir. Le gouvernement du Canada doit continuer de collaborer avec des partenaires comme FRDJ Canada afin d’investir dans la recherche qui contribuera au mieux-être des personnes atteintes du diabète. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

 

« Le diabète demeure une source d’inquiétude pour de nombreux Canadiens et Canadiennes. Nous savons que le diabète est l’une des principales causes d’AVC, de crise cardiaque, d’insuffisance rénale et de cécité. Ces conséquences constituent un fardeau énorme pour le système de santé canadien, et c’est pourquoi nous devons continuer de financer la recherche visant à vaincre cette maladie. »

Sonia Sidhu

Députée de Brampton–Sud

 

« L’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC est heureux de collaborer avec des partenaires nationaux et internationaux au financement de la recherche qui contribuera à la création de solutions préventives et thérapeutiques pour les personnes atteintes du diabète, et à la réduction des répercussions de la maladie sur les patients, leurs proches et les communautés. Les nouvelles recherches sur les traitements à base de cellules souches sont synonymes d’espoir : à l’avenir, les personnes atteintes du diabète de type 1 n’auront plus besoin de s’injecter de l’insuline quotidiennement pour gérer leur maladie. »

Norman Rosenblum
Directeur scientifique, Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète

 

« FRDJ Canada est fier de soutenir, dans le cadre de son partenariat avec les IRSC, ces deux équipes qui réaliseront des travaux passionnants et ambitieux à l’avant-garde de la recherche sur le remplacement cellulaire. À l’approche du centenaire de la découverte de l’insuline, nous demeurons résolus à contribuer à la recherche qui permettra un jour aux personnes atteintes du diabète de type 1 de se libérer de l’insulinothérapie et de cette maladie. Nous remercions notre communauté et nos donateurs, qui nous permettent de continuer à soutenir des études cruciales sur le diabète même en cette période difficile. »

Dave Prowten
Président et chef de la direction, FRDJ

 

En bref

  • Le diabète est une maladie chronique qui survient lorsque le corps ne peut produire suffisamment d’insuline ou ne peut l’utiliser adéquatement pour absorber le glucose.
  • Les personnes atteintes du DT1 ne produisent pas d’insuline et dépendent donc de l’insulinothérapie pour contrôler leur glycémie et survivre.
  • Au cours des cinq dernières années, les IRSC ont investi plus de 230 millions de dollars dans la recherche sur le diabète.
  • Dans le cadre de l’initiative Le diabète a 100 ans : accélérer les découvertes canadiennes pour lutter contre le diabète, les IRSC investiront plus de 30 millions de dollars supplémentaires dans de nouvelles recherches au cours des sept prochaines années (à partir de 2020-2021).
  • FRDJ est l’organisme de bienfaisance en santé qui contribue le plus à la recherche sur le DT1; depuis sa fondation en 1970, l’organisme a investi plus de 2,8 milliards de dollars dans le domaine.  
  • Depuis 1970, FRDJ a joué un rôle dans pratiquement toutes les grandes percées de la recherche sur le DT1 dans le monde.

 

Liens connexes

 

Renseignements

David Coulombe
Relations avec les médias

Instituts de recherche en santé du Canada
613-808-7526

[email protected]  

 

Soledad Vega
Responsable nationale du marketing et des communications
FRDJ Canada
647-459-7881

[email protected]

 

Cole Davidson
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

[email protected]
 

 

 

Lets turn type one into type none