Explorer la prestation de soins de santé en ligne pour la gestion du diabète de type 1

Vivre avec le diabète de type 1 (DT1) est exigeant. Plusieurs personnes ont de la difficulté à consacrer le temps et les énergies nécessaires pour gérer leur glycémie tout en répondant aux demandes concurrentes de la vie quotidienne. Bien que les fréquentes visites à un fournisseur de soins de santé aident à améliorer le contrôle du glucose, maintenir une assiduité est souvent difficile pour les personnes et les familles dans l’environnement traditionnel des horaires rigoureux des professionnels de la santé et des longues listes d’attente. Il en résulte parfois que les patients n’arrivent pas à obtenir le soutien dont ils ont besoin pour les aider à gérer leur diabète correctement et de manière responsable.

Dre Gillian Booth, chercheuse financée par FRDJ au Centre for Urban Health Solutions du Li Ka Shing Knowledge Institute de l’Hôpital St Michael à Toronto, et une équipe de chercheurs travaillent à améliorer le contrôle du glucose et les expériences des patients en ayant recours à des technologies modernes pour optimiser la façon dont les soins de santé sont prodigués aux personnes atteintes de DT1.

Avec ses collègues, elle mène une étude clinique dans plusieurs centres de diabète pour les adultes à l’aide d’une combinaison de visites virtuelles ‘face-à-face’ brèves et fréquentes avec une équipe personnelle de soins pour le diabète et d’une plateforme sur le Web qui fournit aux patients du matériel éducatif, des outils et des ressources d’autogestion facilement accessibles. Les visites virtuelles s’effectueront à l’aide de la technologie de vidéoconférence, accessible gratuitement, et de manière sécuritaire, à partir de n’importe quel appareil personnel (ordinateur, tablette, téléphone intelligent). Ces interventions faciliteront les discussions sur les tendances de la glycémie, l’autogestion du diabète, des stratégies d’adaptation, des objectifs personnalisés et des plans d’action.

Puisque les jeunes adultes rencontrent des défis uniques pour la gestion du DT1 (surtout lors de leur passage des soins pédiatriques à adultes), le soutien et les services fournis par cette étude seront adaptés en fonction du groupe d’âge – les jeunes adultes recevront un soutien additionnel pour les aider dans leur transition à des cliniques pour les adultes, et auront accès à un contenu Web également adapté à leur groupe d’âge. Les chercheurs solliciteront les commentaires des participants et des fournisseurs de soins de santé tout le long de l’étude afin d’assurer que ce programme répond aux besoins des patients et qu’il peut être aisément intégré dans un contexte de vie courante.

Si cette étude s’avère concluante, cette approche moderne d’offre de soins pour le DT1 et d’un soutien pour l’autogestion pourrait favoriser un meilleur contrôle du glucose, tout en améliorant en même temps les expériences des patients au sein du système de soins de santé.

Rendez-vous à notre Blogue de FRDJ afin d’accéder à d’autres articles informatifs sur la santé et le diabète de type 1.

Lets turn type one into type none