Une nouvelle étude financée par FRDJ vise à prévenir le diabète de type 1 chez les nourrissons

Les chercheurs du Oxford University (Royaume-Uni) donnent de l’insuline en poudre aux nourrissons à risque élevé de développer le diabète de type 1 (DT1) dans l’espoir de conditionner leur système immunitaire à tolérer l’insuline qu’ils produisent, offrant ainsi une protection à vie contre la maladie.

L’objectif de l’essai POInT (Primary Oral Insulin Trial /essai sur l’insuline orale comme moyen de prévention primaire) est d’induire la tolérance immunitaire à l’insuline, puisque le DT1 est causé par l’attaque du système de défense du corps qui détruit les cellules productrices d’insuline dans le pancréas.

Les chercheurs effectueront un test sanguin par piqûre à un doigt afin de vérifier l’admissibilité de 300 000 nourrissons qui ont été identifiés à risque élevé de développer le DT1 par l’entremise de marqueurs génétiques.

De l’âge d’environ six mois à trois ans, les enfants qui participent à l’essai recevront quotidiennement une petite quantité de poudre d’insuline avec un repas. La moitié des participants à l’essai recevra de l’insuline tandis que l’autre moitié recevra un placebo (une capsule qui ne contient aucun médicament). Pour évaluer l’efficacité du traitement, ni les enfants ni les chercheurs ne sauront qui reçoit l’insuline et le placebo. La santé des enfants sera surveillée par des visites de l’équipe des chercheurs.

Des études précédentes ont démontré que l’administration de l’insuline par voie orale est sécuritaire et n’a pas d’incidence sur les taux de sucre. Les chercheurs espèrent que ce traitement avant-gardiste deviendra un traitement préventif dans le futur pour tous les nourrissons dont la prédisposition génétique au DT1 est élevée.

L’essai POInT est financé par le National Institute for Health Research, FRDJ, Diabetes UK et le Wellcome Trust, de même que par le Fonds de bienfaisance Leona M. et Harry B. Helmsley.

Rendez-vous à notre Blogue de FRDJ afin d’accéder à d’autres articles informatifs sur le diabète de type 1 et la santé.

Lets turn type one into type none