Notions de base à partager avec le personnel soignant

Qu’est-ce que le diabète de type 1 (DT1)?
Le DT1 est une maladie auto-immune impossible à prévenir selon laquelle le pancréas cesse de produire de l’insuline, une hormone qui permet aux personnes de tirer l’énergie de la nourriture. Le DT1 frappe les enfants et les adultes sans avertissements, et dure toute la vie. L’insuline ne permet pas de guérir le diabète ni de prévenir l’apparition de complications dévastatrices. Le DT1 afflige plus de 300 000 enfants, adolescents et adultes canadiens – tout le monde peut en être atteint. Cette maladie n’est pas causée par quoi que ce soit que la personne et les parents ont pu faire ou ne pas faire.

Les symptômes du DT1
L’apparition des symptômes du DT1 est assez rapide, en quelques jours ou semaines plutôt qu’en termes de mois. Les symptômes les plus courants sont : haleine à l’odeur fruitée, respiration lourde ou laborieuse, stupeur et évanouissements, soif extrême, besoin fréquent d’uriner, étourdissements ou léthargie, augmentation de l’appétit, perte de poids soudaine et changements soudains de la vision.

Gérer le DT1 soi-même
Le principal objectif de la prise en charge du DT1 est de maintenir des niveaux de glycémie dans un écart cible (ni trop hauts, ni trop bas). Le point déterminant d’une gestion du DT1  efficace est d’assurer un équilibre entre la nourriture, l’exercice, l’insuline et les périodes de croissance.

Méthodes d’administration de l’insuline
Les seringues, les stylos à insuline et les pompes à insuline font tous la même chose : administrer de l’insuline à une personne atteinte de DT1. Pour assurer leur survie, les personnes atteintes de DT1 doivent prendre de l’insuline. Le choix de la méthode d’administration de l’insuline revient à la personne qui est atteinte de DT1, à la famille (s’il s’agit d’un enfant) et au fournisseur de soins de santé. À chacun sa méthode.

Injections (seringues et stylos) : Le nombre exact d’injections varie d’une personne à l’autre. Les injections d’insuline sont habituellement requises à des moments déterminés durant la journée (par exemple : avant les repas et à l’heure du coucher). L’âge auquel un enfant parvient à s’administrer lui-même de l’insuline varie.

Pompes à insuline : La pompe à insuline est une alternative aux injections d’insuline. La pompe est un appareil informatique, dont le format ressemble à celui d’une pagette, souvent portée sur une ceinture ou dans une pochette autour de la taille. Ce dispositif offre une infusion continue d’insuline tout le long de la journée, et une plus grande quantité d’insuline doit être prise avec de la nourriture. La pompe doit être portée en tout temps, cependant, il est possible de la retirer pour de courtes périodes (une activité physique de courte durée).

Surveillance de la glycémie
Les personnes atteintes de DT1 doivent surveiller leur glycémie plusieurs fois par jour à l’aide d’un glucomètre. Cet appareil leur indique le niveau de glucose dans leur sang à un moment donné. Et en fonction du résultat, ces personnes s’administrent de l’insuline, mangent ou modifient leurs activités afin de maintenir leur glycémie dans l’écart cible. Les variations dans l’horaire d’une personne ou dans ses habitudes alimentaires, de même que des changements physiques qui surviennent au cours d’une période de croissance peuvent provoquer des hausses ou des baisses de glycémie sans raison apparente.

Alimentation, exercices, maladies et stress
En termes simples, les aliments font augmenter les niveaux de glycémie, tandis que l’insuline et l’exercice les font baisser. Bien que l’alimentation d’une personne qui vit avec le DT1 ne soit pas restreinte (si équilibrée par l’exercice et l’insuline), il est important de manger raisonnablement et régulièrement, et de respecter un horaire. Les maladies et le stress peuvent souvent causer une augmentation des taux de glycémie. Il est donc important de tenir à l’esprit que chaque enfant est unique, que plusieurs facteurs peuvent influencer la glycémie et que chaque personne réagira différemment à ces facteurs.

Top Retour au DT1 en ligne

Lets turn type one into type none