Accès aux soins de santé virtuels

Même avant la pandémie de COVID-19, les gens recouraient de plus en plus aux soins de santé virtuels par le biais de leurs appareils mobiles ou de leurs ordinateurs pour un certain nombre de raisons, principalement en raison de la facilité d’utilisation et de la commodité en temps réel.

D’après une étude en 2018 de Medisys Health Group, en collaboration avec Edelman et LegerWeb (en anglais seulement) :
Les participants ont indiqué que les principaux avantages des soins virtuels sont l’accès aux soins durant les heures tardives et les fins de semaine (67 %), la commodité (66 %), le fait d’éviter l’augmentation des délais d’attente aux urgences durant les heures tardives pour des problèmes de santé mineurs (62 %), moins de temps perdu au travail (47 %), des consultations plus régulières avec un professionnel de la santé (45 %) et moins de stress (29 %).

Il a été démontré que les soins de santé virtuels pour les personnes atteintes de DT1 réduisent les hospitalisations et les autres complications liées au diabète. Les pompes à insuline, les dispositifs de SGC et de FSG contribuent également à faciliter la transition vers les soins virtuels. Les membres des équipes de soins du diabète peuvent accéder aux données de glycémie des patients à distance et en toute sécurité. Cet accès aux données en temps réel grâce aux dispositifs de surveillance de la glycémie, ainsi qu’aux tendances sur 14, 30 et 90 jours, se traduit par de meilleures interventions et une meilleure autogestion du diabète. L’accès à distance aux données signifie également que les professionnels de la santé peuvent plus souvent prendre des nouvelles des patients et que les rendez-vous peuvent se dérouler virtuellement.

Les soins virtuels peuvent faire gagner du temps et économiser de l’argent, et ils s’alignent sur l’approche du gouvernement de réduire les visites en personne. C’est une autre raison pour laquelle FRDJ milite en faveur d’une couverture universelle des dispositifs dans tout le pays, tant pour les technologies de pointe pour la surveillance du glucose en continu que pour les pompes à insuline.

Voir ci-dessous pour une liste complète des prestataires de soins de santé virtuels dans votre province :

Veuillez noter que la plupart de ces liens ne sont disponibles qu’en anglais.

 

Soins virtuels en Colombie-Britannique

  • Renseignements détaillés : Health Link BC
  • BCDiabetes Virtual Consults
    • Accès aux consultations virtuelles au moyen d’un appel vidéo à partir d’un navigateur. Vous devez communiquer avec les responsables du service pour vérifier votre admissibilité si vous habitez en Colombie-Britannique, mais hors de la région métropolitaine de Vancouver. Cependant, ils acceptent des patients de l’extérieur de la province qui ont été dirigés vers le service par un médecin canadien. Il n’y a pas de frais pour les soins courants pour le diabète dans le cas des résidents de la C.-B. ou des clients canadiens de l’extérieur de la province (à l’exception du Québec). Les patients de l’extérieur du pays ou sans recommandation d’un médecin de famille se verront facturer les coûts directement.
  • Virtual Care Services
    • Ces services de soins virtuels comprennent des consultations en vidéo (téléphone intelligent, tablette ou ordinateur), la prise de rendez-vous, la messagerie sécurisée et l’accès aux résultats des tests. Dans le cas de l’option de télésanté, peu importe le lieu de résidence des patients dans l’île de Vancouver (la télésanté est aussi offerte dans l’ensemble de la C.-B.), les fournisseurs de soins déterminent si cette option de prestation de soins leur convient. Veuillez noter que le site Web comporte une carte montrant tous les sites de télésanté de l’île de Vancouver. Les coûts varient en fonction du type de soins virtuels, de leur durée et des besoins particuliers.
  • WELL Health VirtualClinics+ (C.-B., Ontario et Alberta)
    • Pour ces services virtuels, les coûts des consultations sont couverts en C.-B., en Ontario et en Alberta dans le cas des détenteurs d’une carte santé valide. Les patients de l’ensemble du Canada peuvent obtenir des soins, mais à l’extérieur de la C.-B., de l’Ontario et de l’Alberta, le coût des consultations de télésanté est de 30 $ ou plus. Pour leurs consultations, les patients peuvent se connecter par téléphone, vidéo ou messagerie sécurisée à partir de tout appareil sans devoir télécharger une application.
  • Viva Care Telehealth
    • En C.-B., peu importe votre lieu de résidence, vous êtes admissible à des services de télésanté sans frais, mais il faut prévoir des frais de 50 $ en cas de défection. Les consultations peuvent être réservées par téléphone ou vidéo.
  • Tia Santé (C.-B., Ontario, Alberta et Québec)
    • Services de télésanté accessibles à toute personne au Canada et couverts pour les détenteurs d’une carte santé valide de la C.-B., de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec. Pour leurs consultations, les patients peuvent se connecter par téléphone, vidéo ou messagerie sécurisée à partir de n’importe quel appareil.
  • Get Maple MSP
    • Le régime de soins médicaux MSP couvre le coût des consultations vidéo de toute personne de la C.-B. Le MSP couvre les consultations qui ont lieu les jours de la semaine de 7 h à 18 h, heure du Pacifique. Pour s’inscrire, il faut utiliser l’appli de Maple pour parler à des médecins et organiser des rendez-vous. Les consultations peuvent se faire par vidéo ou téléphone.

 

Soins virtuels en Alberta

  • Renseignements détaillés : Telehealth | Alberta Health Services
  • WELL Health VirtualClinics+ (C.-B, Ontario et Alberta)
    • Pour ces services virtuels, les coûts des consultations sont couverts en C.-B., en Ontario et en Alberta dans le cas des détenteurs d’une carte santé valide. Les patients de l’ensemble du Canada peuvent obtenir des soins, mais à l’extérieur de la C.-B., de l’Ontario et de l’Alberta, le coût des consultations de télésanté est de 30 $ ou plus. Pour leurs consultations, les patients peuvent se connecter par téléphone, vidéo ou messagerie sécurisée à partir de tout appareil sans devoir télécharger une application.
  • Get Maple Alberta
    • Le Régime d’assurance-maladie de l’Alberta (AHCIP) ne couvre pas les soins de santé virtuels, mais certains régimes privés offrent une telle couverture. Pour tout résident de l’Alberta, le coût des consultations commence à 49 $ selon le moment de la journée. Les consultations peuvent se faire par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • AHS Virtual Health
    • Services de santé Alberta (AHS) offre des services virtuels à tous les Albertains, notamment à ceux qui sont en auto-isolement, qui sont incapables de se rendre à un centre ou à un établissement médical d’AHS, qui résident dans des régions rurales ou éloignées, ou lorsqu’un patient et un médecin ne peuvent se trouver au même endroit.
  • Tia Santé (C.-B., Ontario, Alberta et Québec)
    • Services de télésanté accessibles à toute personne au Canada et couverts pour les détenteurs d’une carte santé valide de la C.-B., de l’Ontario, de l’Alberta et du Québec. Pour leurs consultations, les patients peuvent se connecter par téléphone, vidéo ou messagerie sécurisée à partir de n’importe quel appareil. Pour les appels vidéo, on utilise Zoom. Pas d’information sur les coûts.

Soins virtuels en Saskatchewan

  • Lumeca
    • Lumeca offre des consultations virtuelles en santé à tous les résidents de la Saskatchewan titulaires d’une carte santé de la Saskatchewan valide. Pour les consultations, on peut utiliser le clavardage, la vidéo et le téléphone.
  • Get Maple Saskatchewan
    • La Saskatchewan ne couvre pas les soins de santé virtuels, mais certains régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • Université de la Saskatchewan
    • Services offerts par l’Université de la Saskatchewan aux membres du personnel enseignant et administratif et à leurs conjoints et personnes à charge. Pour avoir accès à ces services, il faut se trouver en personne au Canada. Les consultations peuvent se faire en mode vidéo, audio ou clavardage. On ne fait pas mention des coûts sur le site.

Soins virtuels au Manitoba

  • Doctors Manitoba
    • Les patients peuvent obtenir des consultations par téléphone ou vidéo. Pour toute personne vivant au Manitoba, les coûts des consultations varient en fonction de la durée et du type de consultation nécessaire.
  • Get Maple
    • Le Manitoba ne couvre pas les soins de santé virtuels, mais certains régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • Tia Santé
    • Toute personne vivant au Manitoba titulaire d’une carte santé valide peut prendre un rendez-vous par téléphone, vidéo ou clavardage. Comme le Manitoba ne couvre pas les coûts des soins de santé virtuels, le prix des consultations commence à 30 $.
  • Sabe Wellness
    • Toute personne vivant au Manitoba peut prendre un rendez-vous. Les rendez-vous peuvent être fixés au moyen de l’appli Medo ou d’un simple formulaire de réservation (délai de réponse d’un jour). On ne fait pas mention des prix.

Soins virtuels en Ontario

  • WELL Health VirtualClinics+ (C.-B. Ontario et Alberta)
    • Pour ces services virtuels, les coûts des consultations sont couverts en C.-B., en Ontario et en Alberta dans le cas des détenteurs d’une carte santé valide. Les patients de l’ensemble du Canada peuvent obtenir des soins, mais à l’extérieur de la C.-B., de l’Ontario et de l’Alberta, le coût des consultations de télésanté est de 30 $ ou plus. Pour leurs consultations, les patients peuvent se connecter par téléphone, vidéo ou messagerie sécurisée à partir de tout appareil sans devoir télécharger une application.
  • Tia Santé (C.-B., Ontario, Alberta et Québec)
    • Accessible à quiconque au Canada, mais en Colombie-Britannique, en Ontario, en Alberta et au Québec, il n’est accessible qu’aux personnes possédant une carte d’assurance-maladie valide.
  • OTN
    • Toute personne vivant en Ontario peut utiliser les services d’OTN qui sont offerts gratuitement aux patients par l’entremise de leurs fournisseurs de soins. Les patients peuvent avoir accès aux rencontres vidéo à partir de leur ordinateur, tablette ou téléphone intelligent.
  • Appletree Medical Group
    • Comme les rendez-vous sont des téléconsultations, une tablette, un téléphone intelligent ou un ordinateur seront nécessaires.
  • Cover Health
    • Le RAMO couvre les coûts des consultations de toute personne vivant en Ontario. Les résidents de l’Ontario n’ayant pas de carte valide du RAMO peuvent tout de même obtenir des soins sans frais. Pour les patients, les consultations se font par téléphone sur appel du médecin.
  • Get Maple Ontario
    • OHIP ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • Meira Care
    • Les patients peuvent consulter un médecin par appel téléphonique ou vidéo ou clavardage sécurisé. Le RAMO couvre le coût complet des consultations de tous les résidents de l’Ontario.

Soins virtuels au Québec

  • Renseignements détaillés : Télésanté
  • Tia Santé (C.-B., Ontario, Alberta et Québec)
    • Accessible à quiconque au Canada, mais en Colombie-Britannique, en Ontario, en Alberta et au Québec, il n’est accessible qu’aux personnes possédant une carte d’assurance-maladie valide.
  • Télémédecine – Croix Bleue du Québec
    • Les consultations peuvent être menées au moyen de l’appli à partir d’un téléphone iPhone ou Android ou d’un ordinateur. Toute personne vivant au Québec peut avoir accès aux soins, mais on ne fait pas mention des coûts.
  • Get Maple Quebec
    • Le RAMQ ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.

Soins virtuels à Terre-Neuve-et-Labrador

Soins virtuels en Nouvelle-Écosse

  • Renseignements détaillés : Canada.ca
  • Virtual care
    • Les soins virtuels sont fournis aux personnes vivant dans les secteurs ouest et nord et qui sont inscrits au Registre des patients ayant besoin d’un médecin de famille. Les rendez-vous, ainsi que d’autres renseignements, peuvent être obtenus au moyen de l’application VirtualCareNS. Il n’y a pas d’information sur les prix.
  • Virtual Care
    • Les soins virtuels sont offerts à toutes les personnes vivant en Nouvelle-Écosse. La plupart des frais sont assumés par Virtual Care Nova Scotia, mais selon le cas, il peut y avoir des primes supplémentaires. Il faut disposer de la technologie requise pour traiter les appels vidéo.
  • Get Maple Nova Scotia
    • La carte santé de la Nouvelle-Écosse (MSI) ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • Tia Santé
    • Pour les personnes résidant à Halifax, le coût des consultations commence à 30 $. Les consultations peuvent se faire par téléphone, vidéo ou clavardage.

Soins virtuels à l’Île-du-Prince-Édouard

  • Soins de santé virtuels offerts aux insulaires n’ayant pas de fournisseur de soins primaires
    • Les personnes qui figurent actuellement au registre des patients de la province sont admissibles aux soins virtuels. Les consultations peuvent être obtenues sans frais à partir de tout appareil en mesure de traiter un appel vidéo.
  • Get Maple PEI
    • Santé Î.-P.-É ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.

Soins virtuels au Nouveau-Brunswick

  • eVisitNB | Maple (Même plateforme que Maple, propulsée par Maple)
  • Get Maple NB
    • L’assurance-maladie ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.
  • Point d’accès santé
    • Les patients de l’ensemble du Nouveau-Brunswick doivent payer des frais qui varient selon la période du jour ou de la semaine. Il faut disposer d’un appareil permettant de mener une rencontre vidéo.

Soins virtuels au Nunavut

  • Renseignements détaillés : Télésanté – Gouvernement du Nunavut
  • Get Maple Nunavut
    • Le Régime d’assurance-maladie du Nunavut ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.

Soins virtuels dans les Territoires du Nord-Ouest:

  • Renseignements détaillés : NWT Virtual Care
  • Renseignements détaillés : Telehealth
  • Get Maple Northwest Territories
    • Le régime de soins de santé des T.N.-O ne couvre pas les services de Maple, mais beaucoup de régimes privés offrent une telle couverture. Les consultations au moyen de l’appli peuvent se faire en mode vidéo ou clavardage audio par téléphone, tablette ou ordinateur.

Soins virtuels au Yukon

Liens vers des services à l’échelle nationale

De quelles façons la communauté du DT1 peut-elle utiliser les soins virtuels et quels en sont les avantages : Ce qu’il faut savoir sur la télésanté en lien avec le diabète de type 1 (en anglais seulement)

  • Si vous avez des questions concernant votre diabète de type 1, vous pouvez prendre un rendez-vous et obtenir des réponses à partir de votre domicile.
  • Étant donné qu’il existe des sites tels que Carelink (Medtronic), vous pouvez vérifier vos taux de glycémie et d’insuline basale et les autres paramètres liés à l’insuline à partir de votre domicile.
  • Cela ne remplacera pas complètement les visites en personne chez votre endocrinologue, car elles sont toujours nécessaires de temps en temps, étant donné que des tests tels que l’A1C doivent être effectués en personne.
  • Voici quelques-uns des avantages :
    • Moins de déplacements et de coûts connexes
    • Possibilité d’avoir accès à des fournisseurs de soins de santé plus fréquemment et plus facilement
    • Plus de souplesse quant aux heures
  • Il y a aussi cependant certains inconvénients :
    • Risque de mauvaise connexion Internet
    • Les régimes d’assurance de certains territoires et provinces ne couvrent pas encore les frais des services virtuels
    • Certains examens physiques et analyses de laboratoire ne peuvent pas être réalisés en mode virtuel