L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) désigne le TTP399 comme une thérapie révolutionnaire pour les personnes atteintes de DT1

Portrait en gros plan d’un jeune scientifique en robe bleue regardant un microscope. Fond de laboratoire isolé. Recherche et développement.

4 mai, 2021

Le 15 avril 2021, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a accordé la désignation de thérapie révolutionnaire à la société vTv Therapeutics’ TTP399 comme une thérapie complémentaire à l’insuline pour le diabète de type 1 (DT1). Cette désignation a pour objet l’accélération du développement et l’examen de médicaments destinés à des maladies graves et potentiellement mortelles.

Le TTP399 est un activateur hépatique sélectif de la glucokinase (ou GK). La GK régule la glycémie dans l’organisme. Lorsque le taux de glycémie augmente, l’activation de la GK dans le foie stimule l’utilisation du glucose, ce qui réduit la glycémie.

Dans un essai clinique de phase II financé par FRDJ, appelé Simplici-T1, le TTP399 a considérablement amélioré le taux de HbA1c chez les personnes atteintes de DT1. De plus, les participants à l’essai qui ont reçu le TTP399 ont reçu des doses d’insuline réduites et ont eu un effet plus faible d’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang), sans augmentation de l’acidocétose diabétique (ACD).

Après plusieurs études réalisées chez les humains sur le diabète de type 2, FRDJ a commencé à financer la société vTv Therapeutics en 2017 pour tester le TTP399 chez les personnes atteintes du DT1. Ces résultats préliminaires positifs de l’essai clinique de phase II font suite à des résultats positifs similaires obtenus lors d’une précédente étude clinique de plus petite envergure rapportée par FRDJ en juin 2019.

La prochaine étape consistera en des essais pivots à venir et une étude visant à tester les effets du TTP399 sur l’acidocétose diabétique (ACD).

Il s’agit d’un développement de recherche passionnant qui pourrait bientôt améliorer la vie des personnes vivant avec le DT1 en fournissant un nouveau médicament qui exerce une action différente de l’insuline. S’il est approuvé, il pourrait être utilisé parallèlement à l’insulinothérapie pour faciliter le maintien ou l’atteinte des cibles glycémiques recommandées. FRDJ Canada se tiendra au courant des derniers résultats de la recherche afin d’évaluer les répercussions possibles sur les Canadiens atteints du DT1.

Restez informé des dernières nouveautés