FRDJ Canada accueille Dre Sarah Linklater au poste de conseillère scientifique en chef

Nous avons le plaisir d’annoncer la nomination de Dre Sarah Linklater au poste de conseillère scientifique en chef. Sarah possède plus d’une décennie d’expérience étendue à titre de réviseure scientifique professionnelle, plus particulièrement sur le diabète clinique, l'endocrinologie et l’immunologie de base, de même que pour d’autres domaines des sciences de la vie. Dans l’exercice de ses fonctions de conseillère scientifique en chef de FRDJ Canada, Sarah dirigera les efforts visant à faire avancer et à accroître les partenariats de recherches de même qu’à faire participer efficacement la communauté du diabète de type 1 (DT1).

« Je suis ravie d'avoir la possibilité de participer à l’orientation des recherches sur le DT1 au Canada, et de travailler avec une organisation mondiale qui a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de DT1 et un jour, guérir cette maladie », a dit Sarah.

« Nous accueillons Sarah au sein de notre équipe de professionnels passionnés avec grande joie. Elle apporte une combinaison unique d’expérience scientifique et d’expertise en communications qui nous aidera à intensifier notre programme de recherches », a dit Dave Prowten, président et chef de la direction de FRDJ Canada. 

Sarah a obtenu son Ph. D. en médecine expérimentale à la Faculté de Médecine de l’Université de Colombie-Britannique sous la supervision de la professeure Megan Levings, chercheuse financée par FRDJ. Elle a publié de nombreux articles de recherche novateurs révisés par des pairs, des comptes rendus et des chapitres de livres sur le sujet de la fonction des lymphocytes T régulateurs dans la santé et la maladie auto-immune. Dans son rôle précédent, elle a contribué au lancement de The Lancet Diabetes & Endocrinology, maintenant la plus importante revue sur le diabète clinique au monde, et a été nommée au poste de rédactrice en chef en 2017. Sarah entrera en poste le 16 avril 2019.

Cliquez ici pour lire notre communiqué de presse. 

Lets turn type one into type none